ORCASAV : Une campagne de pêche d’expérimentation en réponse à un problème écologique et économique

Paris, le 26 janvier 2010

Le SARPC[1], la société Le Drezen, le Muséum national d’Histoire naturelle, l’Ifremer et le CNRS, regroupés en consortium, et les Terres australes et antarctiques françaises (Taaf) lancent la campagne ORCASAV. L’objectif de cette campagne d’expérimentation de pêche à la légine australe, partie le 14 janvier pour 6 semaines, est de tester l’efficacité de la pêche aux casiers, qui pourrait être une alternative ou, au moins, un complément à la technique de pêche à la palangre[2] sur laquelle les orques et les cachalots ont appris à se servir créant un grave problème économique et écologique. L’enjeu de cette pêche d’expérimentation aux casiers : rétablir l’équilibre écologique dans la ZEE de Crozet tout en s’assurant de l’avenir de cette pêche qui représente la deuxième pêcherie française.

[1] Syndicat des Armements Réunionnais de Palangriers Congélateurs
[2] Ligne de pêche sur laquelle sont fixés des hameçons tous les 1.20 mètres

Lire le communiqué de presse : (format pdf) application/pdf Communiqué ORCASAV 

Lire le dossier de presse : (format pdf) application/pdf Dossier de presse ORCASAV