Inauguration à Boulogne-sur-mer du pôle de Sclérochronologie : Estimer l’âge des poissons pour connaître l’état et la structure démographique des ressources halieutiques

Paris, le 7 mai 2009

Jean-Yves Perrot, Président-Directeur général de l’Ifremer, Daniel Percheron, Sénateur du Pas de Calais, Président du Conseil Régional Nord-Pas de Calais, Hervé Malherbe, Sous-Préfet de Boulogne-sur-mer et Frédéric Cuvillier, Député-Maire de Boulogne-sur-Mer et Président de la Communauté d’Agglomération du Boulonnais, ont inauguré le 7 mai les pôles de sclérochronologie[1] et de taxonomie et écologie du zooplancton du Centre Ifremer Manche - Mer du Nord.

Le pôle de sclérochronologie, dont la construction a débuté en juin 2007, est aujourd’hui pleinement opérationnel. D’un coût de 824 000 euros, le bâtiment a été financé par l’Union Européenne (FEDER), le Conseil Régional du Nord-Pas de Calais et l’Ifremer. L’objectif : concentrer l’ensemble des activités de sclérochronologie de l’Ifremer sur son Centre Manche-Mer du Nord.

Cette extension d’une surface de 435 m2 accueille sept scientifiques et fait de Boulogne-sur-mer le laboratoire national de l’Ifremer pour l’estimation de l’âge des espèces marines. Le centre de Boulogne a acquis depuis plusieurs décennies une expertise reconnue en la matière et analyse chaque année près de 40 000 otolithes, ces pièces calcifiées situées dans l’oreille interne des poissons.

[1] La sclérochronologie est la science qui étudie les pièces dures des êtres vivants notamment par l’analyse de leurs marques de croissance. Elle permet ainsi de reconstruire l’histoire vécue par les organismes vivants à partir de l’étude de leurs pièces calcifiées (otolithe, écaille…).

Lire le dossier de presse : application/pdf Pôle de sclérochronologie(format pdf)