Un nouveau pas vers la domestication du thon rouge

Paris, le 30 juillet 2009

Les consortiums européens de recherche SELFDOTT, dont l’Ifremer est partenaire, et ALLOTUNA, ont réussi à contrôler la reproduction de thon rouge d’Atlantique (Thunnus thynnus) en captivité. L’obtention d’œufs viables à partir de thons rouges captifs constitue la première étape indispensable dans la domestication de cette espèce et dans le développement d’une industrie aquacole durable, indépendante des populations sauvages. L’objectif est à moyen terme de parvenir à l’élevage des larves de thon rouge et à la production de juvéniles. Des travaux ont démarré en ce sens.

Lire le communiqué de presse : application/pdf Un nouveau pas vers la domestication du thon rouge(format pdf)