One Ocean Summit : l’Ifremer pleinement mobilisé avec le forum OneOceanScience et la Rencontre des flottes océanographiques européennes

Lors du One Ocean Summit qui se tiendra à Brest du 9 au 11 février 2022, l’Ifremer sera présent aux côtés des acteurs scientifiques et institutionnels, des chefs d’Etats, pour partager les connaissances et les solutions afin de mieux protéger et restaurer l’océan. Deux événements majeurs organisés par l’institut porteront la voix de la science lors de ce sommet : le Forum OneOceanScience - un tour du monde des sciences océaniques en présence de scientifiques de 10 pays - et une Rencontre des flottes océanographiques européennes. http://oneoceansummit.fr/

Mieux protéger l'océan et construire des initiatives fécondes en termes de recherche et de politique internationale. C’est l’engagement pris par le Président Emmanuel Macron à l’annonce de la tenue du One Planet Summit for the Ocean ou One Ocean Summit. Ce sommet se tiendra du 9 au 11 février 2022 à Brest dans le cadre de la Présidence française du Conseil de l’Union européenne et avec le soutien des Nations Unies.
Face aux nombreuses menaces qui pèsent sur l’océan - surpêche, pollutions, changement climatique, acidification… - l’Ifremer et la communauté scientifique française et internationale travaillent collectivement pour comprendre l’océan, anticiper ses changements, éclairer la décision publique, proposer des solutions pour préserver l’océan et contribuer à une économie bleue durable.

« Ce sommet, le premier de ce type, témoigne de la place grandissante qu’occupent les enjeux maritimes et océaniques dans les agendas mondiaux, européens et nationaux. Il nous fournit l’occasion de montrer que la connaissance, la recherche, la science doivent être au cœur de ces agendas », souligne François Houllier, Président directeur général de l'Ifremer, qui comptera parmi les ambassadeurs One Ocean Summit mobilisés pour faire connaître les grandes problématiques qui menacent les océans et impliquer collectivement le plus grand nombre autour de celles-ci.

Le One Ocean Summit a pour objectif de relever le niveau d’ambition de la communauté internationale sur les sujets maritimes et de traduire en actions concrètes notre responsabilité partagée sur l’Océan.

En amont du segment de haut niveau du Sommet prévu le 11 février, une trentaine d’ateliers, de forums et d’événements seront organisés les mercredi 9 et jeudi 10 février. Ils mobiliseront la « communauté maritime internationale » et couvriront une multitude de thèmes de portée globale pour aborder l’océan dans toutes ses dimensions et porter, en plus des constats déjà faits, des solutions.

Le 11 février, un nombre restreint mais déterminé de chefs d’Etat et de gouvernement, de responsables d’institutions multilatérales, de chefs d’entreprises, de décideurs de la société civile se réuniront et prendront des engagements ambitieux. Plusieurs initiatives importantes seront ainsi lancées pour la protection des écosystèmes marins et la pêche durable, la lutte contre les pollutions, notamment plastique, la réponse aux effets du changement climatique comme pour promouvoir une meilleure gouvernance des océans.

Forum OneOceanScience : un tour du monde des sciences océaniques

Le 9 février 2022 aux Capucins, de 11h00 à 12h30

Organisé par l’Ifremer, le Forum OneOceanScience portera la voix de scientifiques du monde entier et rappellera le rôle essentiel des sciences océaniques pour protéger l’océan et ses écosystèmes. Avec Jean Jouzel comme grand témoin, cet événement rassemblera dix scientifiques de pays différents : Brésil, États-Unis, Fidji, Italie, Japon, Nouvelle-Zélande, Roumanie, Singapour, Tanzanie, Tunisie. Ils partageront leurs connaissances sur l’océan et les solutions qu’ils co-construisent avec les décideurs pour résoudre les problèmes de développement les plus urgents.
Les messages issus de ce forum seront portés par François Houllier, PDG de l’Ifremer, à l’atelier « La science océanique nécessaire à une gestion durable de l’océan » qui se tiendra le lendemain, 10 février.
Labellisée par la Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques au service du développement durable, la campagne internationale OneOceanScience a mobilisé 37 instituts dans 33 pays et touché plus de 9 millions de personnes à travers le monde à l’automne 2021. Cette action est portée par l’Ifremer, en partenariat avec le CNRS et l’IRD, avec le soutien de la plate-forme Ocean-Climat et la participation de Thomas Pesquet, astronaute à l’ESA. https://oneoceanscience.com

Pêche, pollution, réchauffement : comment les sciences marines peuvent nous aider à sauvegarder l'océan. Lire l’article publié par l’Ifremer sur The Conversation.

Rencontres des flottes océanographiques européennes

Le 9 février 2022 aux Capucins, de 9h15 à 10h45

A l'invitation d’Olivier Lefort, directeur de la Flotte océanographique française opérée par l'Ifremer, des représentants des flottes océanographiques européennes échangeront sur leur ambition commune : construire les fondations d’une structure européenne permanente de coordination des navires de recherche. Cette démarche est engagée depuis bientôt quinze ans. En tant que grand témoin, Rob Christie (National Institute of Water and Atmospheric Research Institute - NIWA), présentera l’organisation, le savoir-faire et les méthodes de la Flotte océanographique néozélandaise qu’il dirige.

 « Favoriser l’accès des équipes scientifiques européennes à des navires et à des équipements de différents pays permettrait de renforcer l’excellence de la recherche européenne. Plus de temps en mer signifie plus de données collectées. Cette mutualisation est, en ce sens, un moyen d’accroître l’influence de l’Europe sur les priorités mondiales en matière de sciences marines", défend Olivier Lefort, directeur de la Flotte océanographique française.

One Ocean Invisible Life

Les 9, 10 et 11 février, à bord du navire de la Marine nationale BSAM Garonne. Side-event également sur inscription.

Organisé par Sorbonne Université, le CNRS, Plankton Planet, la Fondation Tara Océan, avec l’appui de La Marine Nationale et la participation de l’Ifremer, ce stand campera sur le pont arrière du navire La Garonne. Les visiteurs pourront y découvrir les enjeux de l’observation du microbiome océanique, le plus grand réseau vivant de notre planète. En effet, dans chaque litre d’eau de mer, vivent entre 10 et 100 milliards de virus, bactéries, protistes et animaux. Ces organismes invisibles à nos yeux participent à réguler le climat et le fonctionnement du système Terre. Une nouvelle génération d’instruments et de capteurs est en cours de développement et sera bientôt déployée pour permettre à tous les marins et gens de mers du monde de contribuer à leur observation pour mieux les connaître et mesurer leur résilience et leur capacité d’adaptation face au changement global.
Sophie Arnaud-Haond, spécialiste en écologie évolutive à l'Ifremer, et d’autres chercheurs y participeront pour présenter les avancées récentes qu’a permis l’ADN environnemental. A la manière des policiers qui cherchent des empreintes ou des traces d’ADN laissées par un cambrioleur dans une maison, les scientifiques traquent et reconnaissent les traces d’ADN laissées par les organismes marins dans leur environnement.

D’autres scientifiques de l’Ifremer participeront également à plusieurs autres actions organisées par l’Institut ou par nos partenaires à l’occasion de ce sommet (webinaires, rencontres, diffusion de films et d’ouvrages…).

Retrouvez sur notre agenda toutes les contributions de l’Ifremer au One Ocean Summit

Pour consulter le programme du One Ocean Summit et s’inscrire, rendez-vous sur la plateforme : http://oneoceansummit.fr/