La solution est dans l’océan : l'Ifremer vous aide à créer votre start-up pour répondre aux enjeux de demain !

Vous avez une idée de solution basée sur l’océan pour répondre aux problématiques environnementales, agroalimentaires, énergétiques... Et vous rêvez de créer une start-up dans les prochains mois ? L'Ifremer lance la deuxième édition de son concours Octo'pousse.  Objectif : accompagner un(e) porteur(se) d’un projet innovant pour le booster au sein de l’Ifremer et créer une start-up !

Pour qui ? Pourquoi ?

Ouvert à tous les porteurs extérieurs à l’institut qui ont un projet pour développer une solution en lien avec l’océan et qui veulent passer à l’action en créant leur start-up dans des conditions optimales. Les lauréats pourront s’appuyer sur les compétences des équipes scientifiques de l'institut pour développer des solutions face aux enjeux actuels des secteurs de l’agroalimentaire, l’énergie, le transport, l’aquaculture, la santé, la surveillance environnementale, la décarbonation, la cosmétique...

À la clé pour le/la lauréat(e)

  • un contrat de travail de 18 mois sur le site Ifremer le plus pertinent pour votre projet en France métropolitaine ou en Outre-mer
  • un financement de 60k€ pour faciliter la mise en œuvre du projet
  • une collaboration avec une équipe de recherche de l’Ifremer et
  • un accès aux moyens d’essais, accès à la mer, laboratoires, etc. de l’Ifremer

 

Le calendrier : le dépôt des candidatures en ligne est ouvert du 12 janvier au 28 février 2022.

Pour en savoir plus sur le règlement du concours et les démarches de dépôt de candidature, rendez-vous sur la page du concours Octo’pousse à partir du 12 janvier. D’ici là, restez connectés aux actualités de l’Ifremer !

Des questions ? N’hésitez pas à contacter la Direction de l'Innovation de l’Ifremer : innovation@ifremer.fr

Octo'pousse, une formule qui marche !

La première édition d’Octo’pousse a récompensé deux lauréats qui ont débuté leur aventure à l’Ifremer cet automne.

Gabriel et Jonas Guerche, porteurs du projet 52 Hertz. Leur objectif : créer un talkie-walkie sous-marin, pour que les plongeurs puissent enfin se parler.

« Nous avons un prototype qui fonctionne. Nous visons une mise sur le marché dans les 18 mois impartis par Octo’pousse. D’ici là, nous bénéficierons de l’expertise de l’Ifremer et de ses moyens d’essais pour améliorer notre prototype, le miniaturiser et le tester, en bassin et en mer. »

Jordan Hartunians, porteur du projet Grhyn. Son objectif : produire de l’hydrogène grâce à des microbes des grands fonds.

« Je vais pouvoir collaborer avec deux laboratoires de l’Ifremer spécialisés en biologie et en chimie des grands fonds marins, avec des bioréacteurs adaptés à mes besoins. C’est une opportunité exceptionnelle pour concrétiser mon projet, avec en plus un appui pour la création de mon entreprise. »

Le concours Octo’pousse, dernier né de la stratégie innovation de l’institut

Depuis 2018, l’Ifremer déploie une politique volontariste en faveur de l’innovation pour renforcer ce volet du triptyque « Recherche – Innovation – Appui aux politiques publiques » qui lui confère son identité et son originalité. Cette politique a pour ambition de faire de l’Ifremer un moteur de la croissance bleue pour relever les défis auxquels notre société et l’océan sont confrontés. L’ensemble de cette stratégie doit in fine permettre de développer les collaborations de recherche avec les industriels (PME, ETI, grand groupes) et de créer et accompagner des start-ups et PME innovantes.

Le concours d’innovation Octo’pousse participe à consolider la trajectoire de l’innovation à l’Ifremer. C’est la rencontre avec Olivier Giusti, fondateur de la start-up Blue Fins, qui l’a inspiré. En 2018, il contacte l’Ifremer avec en tête de créer un dispositif de réduction de la consommation d’énergie des gros navires qu’il a déjà éprouvé sur des modèles numériques. La direction de l’innovation lui propose de rejoindre l’équipe du laboratoire Comportement des structures en mer (membre de l’Institut Carnot Mers) pendant 18 mois pour mûrir son projet. Ensemble, Olivier Giusti et l’Ifremer déposent un brevet en octobre 2020 et l’entrepreneur lance sa start-up en 2021. Une success-story que l’Ifremer espère renouveler à chaque édition d’Octo’pousse !