Voyages Planétaires : sur la trajectoire d'une comète

Le Laboratoire de Planétologie et de Géodynamique de l'Université de Nantes offre au grand public une occasion exceptionnelle de côtoyer les spécialistes mondiaux de la recherche en planétologie et en sciences de l’Univers en parallèle du colloque scientifique où sont attendus plus de 800 chercheurs internationaux.

Intitulée "Voyages Planétaires : sur la trajectoire d'une comète", l'évènement réunira, du 28 septembre au 4 octobre 2015, plusieurs acteurs régionaux ainsi que des acteurs nationaux et internationaux.

Le visiteur suivra la trajectoire d’une comète au cours de son fantastique voyage temporel et spatial dans le système solaire, depuis sa formation jusqu’à nos jours. Il rencontrera ainsi au cours de son trajet les satellites artificiels scrutant notre univers, les vaisseaux spatiaux  explorant les planètes, les robots et atterrisseurs actuellement à leurs surfaces.

Ce voyage permettra au visiteur de découvrir une multitude de mondes et de faire une série de parallèles entre la vision de Jules Verne sur l’astronomie, l’exploration spatiale et la réalité scientifique et technologique. Ces objectifs pédagogiques seront réalisés au travers de panneaux d’affichages, de maquettes, de films, d’animations et d’un cycle de conférences-débat.

L'Ifremer partenaire de l'évènement

Si l’homme explore l’Univers à des distances sidérantes, pourtant beaucoup reste à découvrir sur Terre. L’océan profond (de 200 jusqu’à 11.000 mètres), qui représente les 2/3 de la surface de la Terre et 98 % des eaux marines en volume, recèle encore bien des secrets.

L'Ifremer vous permettra dans savoir plus sur les abysses :

  • venez visiter notre stand : Maquettes du Victor 6000 et du Pourquoi pas ? , séquences vidéos, échantillons de faune des grands fonds et une partie de l'exposition photographique "Grands fonds"
  • écoutez la conférence de Marjolaine Matabos, "Lumières sur les abysses"

« Lumière sur les abysses »
par Marjolaine Matabos, Chercheure en écologie benthique, Laboratoire Environnement Profond à l'Ifremer - Plouzané.

Même si les profondeurs océaniques restent difficilement accessibles, la soif de découverte et la curiosité de l’Homme lui ont permis d’atteindre les zones les plus reculées des océans grâce à la conception d’engins de plus en plus performants. Plus récemment, les innovations et les développements technologiques en océanographie ont permis le développement d'une nouvelle génération de systèmes d'observations : les observatoires grands fonds.

Ces plateformes transmettent des données physiques, acoustiques et optiques en temps quasi-réel vers la terre, directement accessibles sur nos ordinateurs. La vaste quantité de données pluridisciplinaires acquises permet d’ores et déjà une avancée majeure vers la connaissance des écosystèmes profonds, environnements encore peu connus et pourtant fortement convoités pour leurs ressources.