Dernières actualités

Grâce à la technologie d'imagerie "hyperspectrale", il est maintenant possible d'évaluer l'état de santé surfacique des plates-formes récifales de La Réunion.

Le suivi scientifique mené par l’Ifremer en baie de Somme montre une baisse de 80% de l’abondance totale (toutes espèces confondues) des poissons en 30 ans. Cette baisse semble principalement imputable à la hausse de la température de l’eau.

Le projet ERC FOCUS lancé le 20 novembre.

Quatre nouveaux genres, 17 nouvelles espèces et une nouvelle classification dans une famille de vers marins des grands fonds : voici les principaux résultats publiés dans The Zoological Journal of The Linnean Society, suite à une campagne de prélèvements dans la zone de nodules de Clarion-Clipperton (océan Pacifique).

Dans la baie du Mont-Saint-Michel, la production de moules s’étale sur quelque 248 km de pieux en bois. Pas de panique ! Cette activité, plutôt favorable à l’environnement, pourrait même participer à l’atténuation du changement climatique et de l’eutrophisation.

Un projet européen intitulé DiscardLess (zéro rejet) vise à proposer des solutions pour réduire les rejets en mer. Aperçu de la contribution de l'Ifremer et des résultats présentés le 7 novembre à Paris.

Michel REPECAUD, ingénieur et chef de projet à l’Ifremer, a été récompensé pour ses travaux sur l’autonomie énergétique en mer par le prix FIEEC « la recherche pour l’innovation des entreprises ». Prix remis lors des rendez-vous Carnot 2018.

Il a vraiment une drôle d’apparence et ne mesure que quelques millimètres. Le nématode Oncholaimus dyvae vit à 1700 mètres de profondeur sur le site baptisé Lucky Strike, au sommet d’un volcan. Il y a trouvé les bons partenaires pour assurer sa survie, voici l'histoire d'une symbiose...

Elodie Fleury, chercheure à l'Ifremer, a obtenu le 1er prix du concours de courts-métrages réalisés en 48 heures – catégorie « symbiose » - du festival Pariscience, avec un film sur l’huître.

Le dernier rapport du GIEC montre l’urgence de réduire nos émissions de gaz à effet de serre. Un article publié dans Nature Climate Change aujourd’hui confirme cette nécessité, avec des prévisions sur les courants marins profonds en Atlantique Nord à l’horizon 2100. Une publication du Laboratoire d’océanographie physique et spatiale (LOPS – UBO/CNRS/IRD/ Ifremer).

Agenda

30oct.2018

L’Ifremer, partenaire de l’expo « Sous l’océan », à partir du 30 octobre 2018 à La Cité des sciences.

Les dernières publications sur Archimer