Actualités

Le 30 Septembre 2022 se déroulera une nouvelle édition de la Nuit européenne des chercheur·e·s, dans différentes villes de France. La thématique cette année ? L’imprévu. De quoi surprendre les visiteurs avec des anecdotes de recherche ou tout ne se passe pas toujours exactement selon le plan initial ! Comme chaque année, l’Ifremer se mobilise et participe à l’évènement. Cette année, nous serons présents à Brest et à Boulogne-Sur-Mer.

Journée Hommage à Axel Kahn

Le vendredi 23 septembre 2022, de 10 h à 16 h 30
au Muséum national d’histoire naturelle (Paris, 5e) et en ligne

Depuis fin août, des jeunes thons de 200 à 500 g mesurant une vingtaine de centimètres, sont observés le long des côtes françaises de Méditerranée. Il est important de les laisser à la mer pour qu’ils puissent contribuer au renouvellement de la population encore fragile.

Alors que les États se sont engagés à créer des zones protégées sur au moins 30 % de leurs territoires terrestres et maritimes d'ici 2030, une équipe de recherche internationale a mis au point un nouvel outil permettant de quantifier la vulnérabilité des communautés d'espèces. Associé aux futures études d'évaluation des risques pour les écosystèmes, cet outil devrait aider les décideurs à définir les priorités de gestion et à orienter les efforts de protection là où ils sont le plus nécessaires.

Le 31 août, les scientifiques de la campagne ChEReef*, pilotée par l’Ifremer, ramèneront à terre des coraux d’eau froide prélevés à 800 m de profondeur au large de la Bretagne. Maintenus vivants dans des aquariums sous pression, ces coraux méconnus seront conservés à Océanopolis (Brest) où ils seront soumis à différentes conditions de température et d’acidité. Cette expérience inédite permettra d’estimer leur capacité d’adaptation face au changement climatique. L’équipe de ChEReef a également mené d’autres expériences en mer pour évaluer les impacts du chalutage de fond sur ces organismes marins.

Des scientifiques de l’Ifremer ont récemment montré que les huîtres creuses qui interagissent avec des microorganismes dès leur naissance sont mieux protégées contre les maladies infectieuses tout au long de leur vie. Il s’agit d’une découverte importante pour le développement de stratégies de lutte contre les maladies infectieuses qui touchent les espèces d’intérêt aquacole.

Du 17 au 23 septembre 2022 aura lieu le colloque de Cerisy. Pendant ces six jours, des acteurs du monde maritime ouvriront des pistes de réflexions sur les enjeux marins. L’Institut répond présent, via une intervention de François Houllier, Président directeur général de l’Ifremer, lors d’une table ronde portant sur la thématique « Pêche, biodiversité marine et sécurité alimentaire », prévue le mardi 20 septembre.

Au-delà des risques liés à l’ingestion de microplastiques, des scientifiques ont récemment montré que les additifs chimiques contenus dans les plastiques des pneus et les autres caoutchoucs constituent un autre danger pour la vie marine. Exposées à cette contamination, les huîtres creuses voient leur capacité de reproduction et leur bilan énergétique réduits.

Alors que les coraux sont fragiles face au dérèglement climatique, des scientifiques de l’Ifremer ont découvert que certains coraux dits « chimères » résistent mieux aux changements de leur environnement, notamment de température, que leurs congénères ordinaires.

Si vous partez en vacances en bord de mer, vous pouvez joindre l’utile à l’agréable en aidant les scientifiques de l’Ifremer à détecter des déchets de pêche ou des eaux colorées néfastes pour l’environnement marin.

Une équipe de l’Ifremer vient de découvrir des mécanismes-clés qui régissent les interactions entre les phages, ces virus-prédateurs, et leurs proies, des bactéries du genre Vibrio, responsables de mortalités chez les huîtres creuses. Un premier pas essentiel pour savoir si les phages peuvent être utilisés pour de nouvelles thérapies durables et écoresponsables contre ces bactéries.

Après des tests en bassin, un prototype de digue littorale à énergie positive est immergé pour des essais en rade de Brest pendant plusieurs mois.

Le portail des données marines

Le portail des données marines

Nos sites web

Nos sites web

Grandes infrastructures européennes

European Multidisciplinary Seafloor and Water Column Observatory

Euro-Argo est la contribution européenne au réseau international Argo

Copernicus Marine Environment Monitoring Service

JERICO-NEXT

SeaDataNet infrastructure de données marines pan-Euroéenne

Agenda

L’Ifremer et le Teatr PIBA, en collaboration avec l’école universitaire de recherche ISblue, organisent pour la seconde année consécutive un atelier « Art & Science » embarqué à l’île de Batz le temps d’un long week-end du 30 septembre au 2 octobre 2022.

Aborder le dérèglement climatique autrement ? C’est le défi relevé par l’Ifremer avec une création artistique originale et inclusive, adaptée à tous les handicaps. Plongez dans l’univers du conte lors d’une représentation du spectacle « Il était une fois… Le dérèglement climatique vous est conté : Ostrea et Argo, les meilleurs amis de la planète ».

Écosystème le plus étendu sur Terre, les grands fonds abritent une impressionnante biodiversité et fournissent une richesse de ressources. Et pourtant, les grands fonds sont aussi les écosystèmes les moins explorés et le moins compris sur Terre. Il y a un besoin urgent de développer des technologies pour accéder, comprendre et protéger cet environnement si unique. De plus, ces dernières années, les pressions anthropiques dans les environnements profonds ont augmenté de façon exponentielle et nous sommes tous conscients que l’environnement profond est un trésor de biodiversité, de ressources et la dernière frontière sur Terre pour le biomimétisme.

Fête de la Mer de Boulogne-sur-Mer : l’Ifremer embarque pour un voyage aux multiples escales du 8 au 11 juillet !

Les dernières publications scientifiques sur Archimer