La perliculture

En 2007 la Polynésie française a exporté pour une centaine de millions d’euros de perles de culture de Tahiti (70% des exportations locales).

Cette activité est essentielle à l’économie de la Polynésie française et génère plusieurs milliers d’emplois dans une trentaine d’îles.

Elle subit une forte crise en 2008 et 2009 due à la conjoncture internationale défavorable et à une inorganisation des ventes. Le marché est aussi de plus en plus concurrentiel et la production de perles de grande qualité devient primordiale.

Dans ce contexte la recherche peut contribuer à sécuriser et pérenniser la production tout en fournissant des outils d’amélioration de la rentabilité des entreprises.