ESONET: Un réseau d’observatoires en mer profonde

Ingrid Puillat

ESONET est un réseau d’Excellence européen lancé en mars 2007 pour 4 ans et coordonné par l’Ifremer. Il implique 14 pays européens, plus de 50 instituts et entrepris, près de 300 scientifiques, ingénieurs et techniciens. L’objectif final du projet est de rédiger le cahier des charges pour la mise en place d’observatoires permanents en mer profonde, inter-opérables et à moindre coût. Le réseau a ainsi travaillé sur les spécifications techniques d’observatoires multidisciplinaires au sens le plus large du terme incluant : océanographie, géoscience et géohazard, biogéochimie, suivi de mammifères marin, etc… Onze sites localisés sur la marge continentale européenne ont été retenus pour leur intérêt scientifique : océan Arctique, la marge Norvégienne, la mer du Nord ; le site de Porcupine (Atlantique Nord Est), le site MOMAR (ride Médio-Atlantique), le golfe de Cadix, la mer Ligure, une zone à l’est la Sicile, une zone dans le Péloponnèse, la mer Noire, et la mer de Marmara. L’Ifremer s’est fortement impliqué dans le management du projet, a réalisé des missions importantes de démonstrations notamment sur quatre sites. Cette initiative européenne s’intègre dans une mouvance internationale, et il sera intéressant de voir la suite qui y sera donné dans les années à venir.