L'étoile blanche: le film témoignage

Les objectifs de ce film sont de montrer d'une part le rôle de l'Ifremer et de Genavir dans la découverte et l'exploration de l'épave du Titanic, et d'autre part de mettre en valeur le savoir faire scientifique français de niveau mondial où la technologie joue un rôle clé. C'est aussi un film tourné vers l'humain, avec la dimension de la Mémoire de l'Institut.

Ces femmes et ces hommes, encore en activité pour la plupart au Centre Ifremer Méditerranée de La Seyne, ont témoigné dans un film produit et réalisé par la Direction de la Communication de l'Ifremer.
Le film suit la chronologie des différentes missions qui seront ont été menées entre 1985 et 1998 à bord du Suroît puis du Nadir, à travers les témoignages de :
- Jean-Louis Michel, Chef de la mission de recherche franco-américaine Titanic en 1985
- Jean Jarry, Responsable de l'expédition franco-américaine "Etoile Blanche" en 1985
- Pierre Cochonat, Géologue embarqué pour étudier les instabilités sédimentaires en 1985
- Jean-Paul Justiniano, Pilote Nautile pour les premières plongées sur le Titanic en 1987
- Pierrette Duformentelle, Électronicienne et seule femme à bord du Suroît en 1985
- Guy Sciarrone, Pilote Nautile ayant le record de plongées sur l'épave du Titanic
- Henri Martinossi, Responsable du sonar acoustique remorqué en 1985
- Jean-Pierre Chopin, sur l'Abeille Supporter pour la remontée d'une partie de la coque en 1998
- Claude Toutoux, Responsable de la partie Informatique - Navigation en 1985
- Yann Houard, Responsable du robot d'inspection du Nautile, Robin

Introduction par Pascale Pessey-Martineau Directrice de la Communication d'Ifremer:

Introduction

Retour à la première page