A la rencontre des dorades coryphènes

L’océan tropical est surtout connu à travers l’extraordinaire biodiversité de ses récifs coralliens, mais les coraux ne représentent que de rares oasis de vie comparés aux étendues immenses du milieu océanique. Dans ce désert bleu, les poissons pélagiques sont dispersés, sans domicile fixe, ni territoire.

Tout objet flottant en dérive à la surface des océans, souche d’arbre, bidon, sac plastic, cordage peut devenir un point de rencontre pour ces espèces.Le phénomène agrégatif est encore mal expliqué.

Le laboratoire Ressources Halieutiques de l’IFREMER de La Réunion, a choisi la dorade coryphène comme modèle biologique pour étudier ce phénomène.

Auteur: Marc Taquet

Réalisation: Olivier Dugornay

©Ifremer - 2003