Phenomer : quand la mer fait bloom

Amélia Curd

Phenomer est un programme de recherche destiné à mieux comprendre les phénomènes visibles d’efflorescences du phytoplancton étudiés par les réseaux de surveillance de la qualité de l’eau. Il propose aux citoyens de signaler toute observation d'apparence inhabituelle de l’eau de mer pouvant être due à une prolifération de microalgues : eaux colorées, mousses abondantes, mortalité massive de macrofaune. En faisant participer les citoyens, la probabilité d'être au bon endroit au bon moment est considérablement augmentée pour repérer un phénomène anormal souvent de courte durée, afin d’étudier l’écologie des proliférations de microalgues.  Les premiers  résultats (2013-2015) ont livré des pistes sur l’extension spatiale et la durée dans le temps de certaines efflorescences.

Bien que le signalement visuel puisse donner une information sur la fréquence et la dispersion de certaines efflorescences, il s’avère que l’échantillonnage d’eau de mer colorée est indispensable pour identifier les espèces responsables de blooms et évaluer leur abondance.
 
 Pour que le public s’approprie cette démarche citoyenne, l’objectif est désormais d’augmenter ce nombre de prélèvements, grâce à un effort ciblé de communication et la mise en place d’un réseau de structures-relais. Comme tout programme se servant d'une approche de science participative, il faut plusieurs années de fonctionnement avant de pouvoir juger de son succès.

ctioion=J>win ar.sns_tooets=["866da9a06e678aeb5ad8d99e582ccf5b","06a36c13d811e84bf23b8316295df25e","17adeb8f595939ff2386f72fe42b6bd8","c055db7c6396c9eb1afb7f50669e0759","37aea1a0a81a0d9f5e80cb6ebee59094","614b5e36085a75534>ote> iv> >