La crépidule est-elle toujours aussi invasive ?

Antoine Carlier

La crépidule (Crepidula fornicata) est un gastéropode marin originaire de la côte est des Etats-Unis, qui a été introduit en Europe dès la fin du 19è siècle. Depuis 40 ans, cette espèce, qui présente la particularité de former de grandes chaînes d’individus mâles et femelles, a envahi plusieurs baies de la façade Manche-Atlantique. Ce phénomène de prolifération a engendré d’importants changements écologiques sur les écosystèmes les plus fortement colonisés ce qui a donné lieu de très nombreux travaux scientifiques. La crépidule a maintenant façonné les fonds marins et créé un habitat benthique singulier abritant souvent une forte biodiversité. Pourtant, alors que les mécanismes de ces invasions biologiques ne sont pas encore totalement élucidés et que les tentatives de contrôle et de valorisation de la crépidule se succèdent, des suivis récents montrent que certaines populations de crépidule commencent à décliner, notamment en rade de Brest.