Les variations passées du niveau de la mer : quelles conséquences en Manche et dans le Golfe de Gascogne ?

Jean-François Bourillet

et

Samuel Toucanne

Le niveau de la mer, bien qu’apparemment stable en dehors de l’effet des marées, a fluctué au cours des temps géologiques.
Comme à de nombreuses reprises au cours du Quaternaire (derniers 2,6 millions d’années), le niveau de la mer était 120 mètres sous le niveau actuel il y a encore 20 000 ans en raison de l’apogée de la dernière période glaciaire. Ces variations importantes du niveau de mer ont laissé des traces encore visibles sur le fond des mers, au large des côtes bretonnes, mais également sur le continent en raison de la réorganisation profonde des fleuves.
Nous survolerons le continent européen, depuis les plaines d’Europe centrale jusqu’aux canyons et parties abyssales du Golfe de Gascogne en passant par la Manche, à la recherche des traces qui permettent aujourd’hui aux géologues de reconstruire l’évolution des environnements continentaux et marins du Quaternaire.
Des résultats qui soulignent le caractère variable des conditions climatiques et environnementales dans lequel nous vivons aujourd’hui.