Axe 3

L'objectif de cet axe est de répondre aux questions suivantes:

(a) Quelle est la sélectivité des engins utilisés? Comment l'améliorer

(b) Quelles sont les pratiques des professionnels et comment varient-elles entre les régions

(c) Quelle est l’efficacité des mesures de gestion en cours et à venir (spatiales, temporelles) en termes de sélectivité

1.Sélectivité et stratégies de pêche 

Les ateliers de discussions entre scientifiques et les professionnels des différentes régions permettront de détailler et spécifier les particularités de l’exploitation dans les différentes zones de Manche Est. Ces particularités seront mises en relation avec les diagrammes d’exploitations observés lors de différentes marées échantillonnées.

Ces deux étapes permettront d’identifier les potentielles améliorations en termes de sélectivité et de valorisation des opportunités de capture qui pourraient être réalisées dans les différentes flottilles.

Des campagnes d’échantillonnage des captures (de type OBSMER : structure en taille des rejets et débarquements) seront menées en 2016 et 2017. Elles permettront de mieux caractériser la variabilité spatio-temporelle des captures de soles, et de tester les stratégies d’optimisation discutées au cours des ateliers.

2. Sélectivité et engins de pêche

Un premier atelier permettra d’identifier les problèmes rencontrés et de discuter des améliorations possibles.
Les modifications proposées seront ensuite réalisées sur des prototypes de filets de 2m puis 4 m de long qui seront préparés et testés respectivement au bassin d’essai de Lorient puis une démonstration et un échange autour de ces prototypes aura lieu au bassin de Boulogne lors d’un second atelier.

Des tests pourront ensuite avoir lieu en mer. Il est proposé de réaliser 4 campagnes de 5 jours de pose de filets tests et témoin, deux en Normandie et deux en Nord Pas de Calais/Picardie. Dans les deux zones, il s’agirait de tester des trémails en mono et multi-monofilaments, actuellement utilisés par les professionnels, ainsi que de nouveaux montages/dispositifs (comme un trémail en mailles tournées à 90). Ces dispositifs et les maillages à tester devront être validés et testés lors des ateliers avec les différents partenaires et en fonction de l’avancement de la réflexion sur un protocole détaillé. Les captures de soles et de plie seront échantillonnées, de nouveau selon un échantillonnage de type obsmer.

Le nouveau type de montage proposé, i.e. le montage à 90° des nappes de filets permettraient d’obtenir une ouverture des mailles beaucoup plus allongée horizontalement et serait donc susceptible de laisser échapper les petites plies et petites soles.

Intégration au modèle ISIS-Fish et évaluation d’impact à l’échelle de la pêcherie :

Les courbes de sélectivités estimées pour les nouveaux dispositifs sélectifs seront intégrées au modèle ISIS-Fish.

L’impact sur la dynamique du stock et le rendement de la pêche de ces dispositifs ainsi que de différents scénarios de gestion spatialisés sera évalué sous différentes hypothèses de structure spatiale de population et de recrutement.

3. Essais en bassin

Comme prévu lors de la première phase, des essais sur les différents filets se sont déroulés dans le bassin d’essai de Lorient en Janvier. Un atelier en présence des fileyeurs Normands et des Hauts de France s’est ensuite tenu au bassin d’essai de Boulogne-sur-Mer (voir photo ci-dessous) afin de montrer le comportement des différents filets dans différentes conditions de courant. Cette réunion a aussi permis de définir et valider le quatrième type de filet à tester. Les modifications apportées au filet D concernent un rapport d’armement modifié permettant de modifier l’ouverture de la maille, de modifier son comportement dans l’eau et potentiellement éviter les captures non désirées.

Filets testés :

A - 90mm "câblé", nappe externe 800mm / type « Boulonnais », référence dans les Hauts de France

B - 100mm « crin », nappe externe 180mm / / type « Normand », référence en Haute- Normandie

C - 100mm "câblé", nappe externe 800mm / type « Boulonnais », innovant dans les Hauts de France

D – 90mm "câblé", nappe externe 800mm / type « Boulonnais », référence dans les Hauts de France avec un rapport d’armement modifié

 

4. Campagnes

Deux campagnes de test de sélectivité se sont déroulées en 2017 afin de tester les filets « types » en Normandie et dans les Hauts de France. Ces campagnes qui se sont déroulées au printemps et à l’automne (Tableau ci-dessous) en Normandie et dans les Hauts de France ont permis de tester 3 filets lors des deux campagnes (Filets A/B et C) et un quatrième filet (D) lors des campagnes d’automne.

Ces 20 marées d’une journée se sont divisées en deux périodes (printemps et automne) et ont été réalisées dans les deux zones dans un laps de temps aussi court que possible compte tenu des contraintes de disponibilité de bateaux, des observateurs et des conditions climatiques afin de limiter les biais liés à la saison.

Lors de ces marées, trois filières composées à chaque fois des trois types de filets (quatre pour les marées d’automne) ont été mises à l’eau selon les conditions de mises en eau spécifiques aux zones d’étude. Les filières ont ensuite été relevées et les captures dénombrées suivant le protocole OBSMER 4.

 

5. Résultats préliminaires

L’ensemble des observations réalisées lors de ces marées a été saisi dans une base appropriée permettant les traitements ultérieurs. Une cinquantaine d’espèces ont été observées, dénombrées, mesurées et les fractions rejetées et débarquées enregistrées. Les répartitions spatiales de ces opérations de pêche sont représentées (voir fig ci-dessous).