Le champ technique du SINP Mer

Le SINP n’est pas une bibliothèque de documents scannés, thèses, rapports, etc.… On n’y trouvera donc pas les publications diverses sur la biodiversité. Il n’existait pas de site référençant les dispositifs de collecte de données, qui sont à l’origine des publications, rapports et thèses diverses. Ce sont ces dispositifs qui sont la source du SINP. Les suivis, les inventaires, qu’ils soient permanents ou ponctuels pourvu qu’ils soient reproductibles (dotés d’un protocole scientifiquement établi, clair et précis), dans l’espace ou dans le temps, sont enregistrés dans l’Inventaire national des dispositifs de collecte (IDCNP). La bibliographie, importante bien sûr, n’est pas reproduite mais seulement référencée en support de chaque dispositif.

Les dispositifs ponctuels, mis en œuvre dans le cadre de mesures ponctuelles d’impacts de projets sur l’environnement ou d’évaluation d’incidences par exemple, produits par des structures privées, ne seront pas intégrés au SINP : ces dispositifs s’adressent généralement à des projets ponctuels non reproduits dans le temps à protocole identique, ensuite du fait de la confidentialité opératoire souvent attachée à ces démarches industrielles. Enfin, l’objet lucratif de la démarche soustrait plus ou moins partiellement la production de donnée à l’objectivité requise pour les dispositifs intégrant le SINP.