Organisation de l'unité SG2M

L’unité Santé, Génétique et Microbiologie des Mollusques (SG2M) est structurée pour aborder de manière intégrée les domaines de la santé animale et de la qualité microbiologique du littoral, pouvant avoir un impact éventuel sur la santé humaine, et ce, dans le cadre d’un continuum recherche/surveillance/expertise..

L’unité est composée de trois laboratoires :

  • le Laboratoire de Génétique et Pathologie des Mollusques Marins (LGPMM), situé sur le site de la station Ifremer à La Tremblade

Le laboratoire développe des travaux de recherche dans le domaine de la génétique et de la pathologie chez les mollusques marins, plus particulièrement ceux d’intérêt commercial. Il est également impliqué dans la surveillance des ressources et assure la surveillance des coquillages en terme de santé animale. Le laboratoire a une dimension nationale et internationale, reconnue au travers de ses rôles de Laboratoire National de Référence (LNR) pour les maladies des mollusques bivalves, Laboratoire de Référence de l'Union Européenne pour les maladies des mollusques marins, et laboratoire de Référence pour l’Office Internationale des Epizooties pour deux maladies parasitaires des coquillages (la bonamiose et la marteiliose).

  • le Laboratoire Santé, Environnement et Microbiologie (LSEM) situé sur le Centre Ifremer de Bretagne à Brest et sur le Centre Ifremer Atlantique à Nantes.

Les objectifs du laboratoire correspondent aux enjeux actuels de santé publique, d’aménagement durable et de préservation de la qualité de l’environnement. Ce laboratoire est LNR pour la Microbiologie des coquillages. Dans ce cadre, LSEM apporte son soutien aux administrations, et organise des essais inter-laboratoires. Le laboratoire développe une approche globale concernant la qualité des eaux littorales et des coquillages dans les zones de production. Des recherches plus fondamentales concernant les mécanismes de persistance de ces pathogènes au sein des coquillages sont développées en particulier concernant les norovirus.

  • le Laboratoire Sécurisation des Productions en Conchyliculture (LSPC) situé sur le site de la station Ifremer à Bouin.

Cette structure accueille scientifiques et professionnels de la conchyliculture pour la réalisation de travaux de recherche et développement. Il s’intéresse plus particulièrement au développement de méthodes permettant de maîtriser la qualité des eaux entrant et sortant des installations conchylicoles. Il assure également le pré-grossissement et le maintien de coquillages pour les besoins des projets de recherche de l’unité et de quelques laboratoires au sein de Département RBE.