Réunion annuelle des laboratoires européens de référence pour les maladies des mollusques

En tant que Laboratoire de Référence de l’Union Européenne (LRUE) pour les maladies des mollusques, le Laboratoire Génétique et Pathologie des Mollusques Marins (LGPMM) de l’Ifremer a organisé les 22 et 23 mars 2016 la réunion annuelle des laboratoires européens de référence, réunissant une quarantaine de participants de 22 pays européens au Centre Atlantique de Nantes.

Au cours de cette rencontre, chaque représentant national a présenté la situation de son propre pays au regard des principales maladies détectées en 2015 et le Laboratoire de Référence de l'Union Européenne a exposé le bilan des activités réalisées en 2015 ainsi que les perspectives envisagées telles que l’organisation d’essai Inter Laboratoire, le développement de nouveaux outils diagnostiques ou l’assistance aux laboratoires européens.

Parmi les axes forts de ces journées :

De nouvelles approches basées sur le risque et impliquant le secteur professionnel ont été présentées et discutées au cours d’une session consacrée à l’amélioration de la surveillance des maladies des mollusques.

Une session a porté sur les dernières avancées en matière de recherche sur les organismes pathogènes infectant les coquillages comme la bactérie Vibrio aestuarianus ou le virus OsHV-1. Cette session a été également l’occasion de présenter le projet européen H2020 VIVALDI (Preventing and mitigating bivalve diseases) coordonné par Ifremer et qui démarre cette année.

Des présentations et échanges autours des évènements de mortalité qui ont fortement affecté des huîtres ou des moules dans différents pays européens ont clôturé ce rendez-vous annuel.

L’Ifremer au coeur du réseau des laboratoires de référence européens pour les maladies des mollusques

Le Laboratoire Génétique et Pathologie des Mollusques Marins (LGPMM) de l’Ifremer à La Tremblade est nommé depuis décembre 1995 Laboratoire de Référence de l’Union Européenne (LRUE) pour les maladies des mollusques. Dans ce contexte, il doit harmoniser, en concertation avec la Commission européenne, les méthodes utilisées par les Etats membres pour le diagnostic des maladies des mollusques marins. Il est ainsi amené à fournir aux autres laboratoires européens du matériel de référence, à organiser des essais inter laboratoires, à développer et valider des nouvelles techniques de détection. L'une de ses principales missions est la formation des experts européens à la surveillance et au diagnostic des maladies des mollusques.

La station Ifremer de La Tremblade héberge notamment l'unité technique accréditée COFRAC (Comité français d’accréditation) pour l'histologie impliquée dans le diagnostic des maladies des mollusques aux échelles nationale, européenne et internationale.

application/pdf Programme Annual meeting NRLs 2016