Infrastructures et matériel

Infrastructures

Les infrastructures du laboratoire de Génétique et Pathologie des Mollusques Marins sont réparties sur trois bâtiments de la Station Ifremer de La Tremblade.

Le premier bâtiment est principalement constitué de :

  • 6 salles de laboratoire,
  • 1 salle climatisée pour le microscope électronique à transmission,
  • 1 salle de rangement des produits,
  • 1 laverie,
  • 8 bureaux,
  • 1 salle de réunion
  • 1 salle de visioconférence
  • 1 bibliothèque.

 

Le deuxième bâtiment de 1200 m², est principalement constitué de :

  • 8 salles humides (quarantaine, micro-nurserie, maturation, stockage des animaux, élevages larvaires)
  • 1 salle expérimentale climatisée,
  • 2 salles de production de phytoplancton et une laverie,
  • 1 laboratoire de biométrie et une salle informatique,
  • 1 laboratoire de cytogénétique,
  • 8 annexes techniques (local des pompes, local de l'ozoneur, local du transformateur électrique et de l'onduleur, local compress).

 

Le troisième bâtiment, construit en 2006, est réservé à la Cellule Analytique du LGP qui réalise les analyses officielles en pathologie.

Le laboratoire est équipé également d'un circuit hydraulique complexe qui se compose de :

  • 5 bassins constituant une réserve d'eau de mer de 1500m³,
  • 20 pompes de 10 à 300 m³/h,
  • plusieurs kilomètres de tuyauterie,
  • 1 station de filtration d'eau de mer destinées aux élevages et expérimentations,
  • 1 dispositif de stérilisation UV de l'eau de mer,
  • 1 station de traitement à l'ozone des rejets,
  • 1 zone d'élevage en eau refroidie,
Matériel scientifique principal :
  • 1 microscope électronique à transmission JEOL JEM 1011 permettant des analyses au niveau ultrastructural
  • 1 ultra-microtome Leica et plusieurs couteaux de diamant dédiés à la préparation de coupes ultra-fines pour des observations en microscopie électronique à transmission
  • 19 microscopes dont 2 sont équipés en épifluorescence
  • 1 projecteur de profil V-12A Nikon avec transmission automatique des données vers un ordinateur pour les mesures de croissance larvaire
  • 1 analyseur d'images SAMBA ™ 2005 d'Alcatel TITN ANSWARE avec un logiciel dédié à l'analyse de la ploïdie
  • 1 dispositif d'acquisition d'images ou de vidéo couleur composé d'une caméra 3-CCD, d'un moniteur haute résolution et d'un magnétoscope médical SONY SVO-9500MDP et d'un ordinateur. Ce matériel facilite l'étude du développement embryonnaire en microscopie à épifluorescence dans le cadre des programmes de cytogénétique.
  • Du matériel de biologie moléculaire :
    • 1 séquenceur 16 capillaires,
    • 2 appareils de PCR en temps réel,
    • 7 appareils PCR,
    • 1 appareil QIAcube,
    • 2 fours à hybridation,
    • des centrifugeuses de paillasse, générateurs, biophotomètre,
    • 1 Speed Vac pour les études de marqueurs génétiques, la mise au point d'outils de diagnostic en pathologie, le séquençage d'ADN...,
  • 1 cytomètre en flux Coulter EPICS XL4C (Beckman Coulter). Cet appareil monolaser est capable de mesurer quatre émissions de fluorescence différentes. Il est utilisé pour étudier et caractériser les hémocytes, les cellules immunitaires chez les bivalves marins
  • Du matériel d'histologie :
    • 1 cryotome JUNG,
    • 2 automates LKB à déshydratation et imprégnation des pièces histologiques,
    • 1 platine inclusion paraffine pour pièces histologiques LKB,
    • 1 système d'acquisition d'images histologiques (KONTRON Electronik Imaging System), Cryostat
  • 1 ultracentrifugeuse Beckman, 1 centrifugeuse Beckman, 1 centrifugeuse Jouan CR 4-11, 1 cytocentrifugeuse Hettich,
  • 1 lecteur ELISA et 1 laveur de micro-plaque
  • Matériel d'électrophorèse (cuves et générateurs)
  • Système automatisé de recherche de métaphases (SAMBA TM). Cet appareil est constitué d'un microscope Zeiss sur lequel est monté une platine pouvant contenir 8 lames. Un balayage de ces lames est réalisé et un logiciel d'analyses d'images permet le repérage des métaphases par l'intermédiaire d'une caméra, (ainsi que le repositionnement à volonté d'une métaphase particulière sous l'objectif du microscope)

Le LGPMM dispose également d’un réseau informatique éthernet et internet SUN comprenant plus de 40 ordinateurs dédiés à la gestion de la station et du laboratoire, au travail scientifique et à l'acquisition de données dont un dispositif d'acquisition d'images numériques des gels d'électrophorèse permettant de traiter les images en tout point du laboratoire via le réseau informatique.