Présentation

Laboratoire Sécurisation des Productions en Conchyliculture - LSPC

Situé à Bouin en Vendée, le laboratoire accueille scientifiques et professionnels de la conchyliculture pour la réalisation de travaux de recherche et développement.

Il s’intéresse plus particulièrement au développement de méthodes permettant de maîtriser la qualité des eaux entrant et sortant des installations conchylicoles.

Il assure également le pré-grossissement et le maintien de coquillages pour les besoins des projets de recherche de l’Unité Santé, Génétique et Microbiologie des Mollusques (SG2M) et de quelques laboratoires au sein de Département Ressources Biologiques et Environnement (RBE).

La Plateforme Régionale d’Innovation - PRI

Financée par le Conseil Régional des Pays de la Loire, l'Union Européenne et l'Ifremer, la Plateforme Régionale d'Innovation a permis d’aménager la station et de compléter le dispositif existant afin de développer des procédés de sauvegarde et de détoxication des mollusques et de créer une écloserie expérimentale pour des familles d’huîtres creuses plus résistantes au phénomène de mortalités massives touchant les naissains depuis 2008.

La station Ifremer de Bouin

Située sur le littoral de la Baie de Bourgneuf, premier centre de production ostréicole de la région des Pays de la Loire, la station Ifremer de Bouin est implantée dans une zone conchylicole où sont installées plusieurs écloseries qui fournissent environ 70 % du naissain d’écloserie du territoire français.

Le sous-sol de Bouin dispose d’une nappe d’eau salée souterraine, avec température constante à 14°C, permettant la production de Skeletonema costatum pour la culture des huîtres.

Créée en 1980 sur un terrain de 16 000 m2, la station a subi d’importants travaux d’agrandissement en 2011 avec l'installation de la Plateforme Régionale d'Innovation.

La nouvelle structure se compose de 300 m2 de bureaux, d’une nurserie expérimentale de 800 m2, et plusieurs laboratoires (microbiologie, chimie, écophysiologie, salle tétraploïdes, écloserie, …). Elle permet l’accueil de scientifiques comme de professionnels pour la réalisation de travaux de recherche, dont le projet SCORE mené par le Comité National de la Conchyliculture.

Historique