Pelgas

L'organisation conjointe entre les unités STH et EMH, associant également d'autres partenaires (observatoire PELAGIS, université de La Rochelle, LRHAQ Anglet, LHM Sète, INRA Thonon...) permet de répondre en premier lieu à la nécessité d'évaluer l'abondance des petits pélagiques du golfe de Gascogne, afin d'assurer la durabilité de leur exploitation par la pêche.

L'Europe cofinance ainsi la campagne PELGAS afin d'assurer la fourniture des indices d'abondances d'anchois et sardine aux groupes de travail internationaux chargés de l'évaluation de ces stocks. Le second objectif des campagnes PELGAS est de surveiller l'écosystème pélagique du golfe de Gascogne au printemps. Cette surveillance vise à fournir les éléments scientifiques nécessaires à la gestion écosystémique des ressources pélagiques du golfe, en fournissant à la fois des indicateurs « sentinelles » de l'état de l'écosystème pélagique Gascogne et des connaissances nouvelles sur son fonctionnement, afin de mieux prédire sa dynamique.