Présentation de l'Unité

L'Unité " Biogéochimie et écotoxicologie " (BE) mène des recherches sur la biogéochimie des contaminants organiques et inorganiques et leur toxicité sur les organismes et les populations des écosystèmes côtiers. Il assure la mission de coordination du réseau national de la qualité du milieu marin (RNO) et mène une activité opérationnelle relative à l'analyse du risque chimique en milieu marin. La finalité de ces activités est d'acquérir les connaissances scientifiques et les outils nécessaires aux évaluations d’impact et de risques écologiques liés à la contamination chimique, afin de promouvoir une gestion durable et intégrée des ressources marines.

L’étude de la biogéochimie des contaminants chimiques a pour préalable le développement de techniques de dosage de traces et de leur automatisation. Elle s’appuie sur l’évaluation des flux et l’établissement de bilans de masse entre les différents réservoirs géochimiques en contact avec les systèmes côtiers. Elle inclut l’étude des mécanismes qui contrôlent la réactivité, la spéciation, le transfert - y compris dans le "vivant" -, la transformation et le transport des contaminants en milieu côtier. Les connaissances acquises permettent la mise au point de modèles chimiques. Leur couplage à des modèles hydro-sédimentaires et leur intégration à l'analyse du risque environnemental permettent alors des applications de type prédiction ou étude d'impact.

L’étude de la toxicité environnementale est consacrée à l’évaluation des effets à court, moyen et long terme des contaminants chimiques sur les organismes et les populations des écosystèmes côtiers. Elle comporte des recherches permettant de mettre en évidence des effets précoces des polluants chimiques, sous forme d’altérations du matériel génétique et de pathologies chez les organismes. Elle développe des indicateurs, du type biomarqueurs d’exposition et d’effets, dans l’optique de leur transfert à la surveillance du milieu marin et des tests nécessaires aux études d’impact et à l’analyse du risque environnemental.

L'Unité est structurée en trois laboratoires de recherche et en deux cellules d'expertise ("Coordination ROCCH" et "Cellule ARC"). L'Unité BE est rattachée au Département RBE (Ressources Biologiques et  Environnement) sur le centre Ifremer de Nantes Atlantique. Il est actuellement constitué, en personnel permanent de 17 cadres, 11 techniciens et 2 agents administratifs.

  • Laboratoires de recherche :

 - Biogéochimie des Contaminants Organiques (BE/CO) 
 - Biogéochimie des Contaminants Métalliques (BE/CM) 
 - Ecotoxicologie (BE/EX)