Sabine Stachowski-Haberkorn

Chercheur en écotoxicologie du phytoplancton

Thématique/mots-clés

Mes travaux visent à étudier les effets de contaminants chimiques seuls et en mélange, sur le phytoplancton marin.

Les études en laboratoire sur cultures monospécifiques permettent d’appréhender les effets des substances sur la physiologie des organismes, mais également au niveau moléculaire afin de mieux comprendre les mécanismes mis en jeu.

Les études sur les communautés naturelles de phytoplancton permettent quant à elles d’appréhender les effets des contaminants sur la diversité des assemblages phytoplanctoniques et sur la modification de leur composition.

Enfin, au sein du laboratoire nous nous intéressons également au transfert trophique des contaminants et aux effets associés, entre les deux premiers niveaux trophiques des écosystèmes marins côtiers que sont le phytoplancton et les bivalves.

Phytoplancton/microalgues, cultures, communautés, pesticides, mélanges, physiologie, cytométrie en flux, transfert trophique

Expériences professionnelles

depuis 2007 Cadre de recherche au Laboratoire d’Écotoxicologie du centre Ifremer de Nantes. Étude de l’effet de contaminants chimiques sur le phytoplancton marin.

Parcours universitaire

2008 – Thèse de doctorat en Océanologie biologique (Université de Bretagne Occidentale) : méthodes d’évaluation de l’impact de pesticides sur le phytoplancton marin et le naissain d’huître creuse.

2004 – DEA de Microbiologie Fondamentale et Appliquée Université de Bretagne Occidentale

2003 – Maîtrise de Biologie des Populations et des Ecosystèmes Université Bordeaux I

2002 – Licence de Biologie des Organismes Université Bordeaux I

2001 – D.U.T. de Biologie Appliquée, option Génie de l’Environnement Université de Metz

Implication dans les projets

Projet PHYTOCOTE (partenaire, 2015-2018) : Les phytosanitaires dans le LabEx COTE - Utilisation dans les agrosystèmes, bioaccumulation, transferts et impacts sur les écosystèmes (financé par le LabEx COTE et la Région Aquitaine).

Projet IMPACT (partenaire, 2013-2016) : Influence de la qualité de la matière organique dissoute (MOD) sur la toxicité des pesticides vis-à-vis des micro-algues le long d'un continuum eau douce – eau marine (financé par le LabEX COTE, Bordeaux).

Projet COMPACT (partenaire, 2014-2015) : COmmunautés micro-algales : effets de la Matière organique dissoute et des Pesticides sur l’Activité photosynthétique et la Composition Taxonomique (financé par le programme EC2CO).

Projet TOPHYPAC (coordinatrice, 2011-2014) : TOlérance de communautés PHYtoplanctoniques aux PHYtosanitaires dans le PAnache de la Charente (financé par le programme Pesticides, MEDDE).

Projet ERICOR (partenaire, 2006-2010) : Évaluation du risque « pesticides » pour les récifs coralliens de La Réunion, 2010 (financé par le programme Pesticides, MEEDM).

Réseau de collaborations idem ça peut être déplacé dans une rubrique plus générale pour tout le labo

Membre du bureau du Réseau Thématique Pluridisciplinaire d’écotoxicologie microbienne : Ecotoxicomic

Membre du LabEx COTE (porté par l’Université de Bordeaux)

UMR EPOC, LPTC Laboratoire de Physico et Toxico Chimie de l’environnement

IRSTEA Bordeaux

LEMAR Brest

Encadrement d’étudiants de différents niveaux (DUT, BTS, de L2 au doctorat)

Doctorants

Responsable scientifique de Valentin Dupraz (2015-2018) : Utilisation d’extraits d’échantillonneurs passifs de type POCIS pour l’étude des effets toxiques de pesticides sur microalgues et bivalves, de leur transfert trophique et des effets associés. (Bourse de l’école doctorale VENAM, Université de Nantes).

Responsable scientifique de Nathalie Coquillé (2013-2016) : Influence de la matière organique dissoute naturelle sur la toxicité d’herbicides pour quatre espèces de microalgues. (Bourse du LabEx COTE, Université de Bordeaux).

Master 2 / DU

Valentin Dupraz (DU, 2015)

Valentin Dupraz (M2, 2014)

Nathalie Coquillé (M2, 2012)

 

Formation

depuis 2014 : intervenante dans la licence professionnelle Aquaval (UBO, Quimper)

Expertise/Animation scientifique

2012-2022 : animatrice scientifique pour le LabEX COTE (représentante Ifremer) – Animation d’un groupe de travail sur la thématique des pesticides.

2013-2015 : membre du Conseil Scientifique du programme Pesticides (Ministère de l’Écologie).

depuis 2007 : évaluation d’articles de rang A pour différentes revues (Aquatic toxicology, Ecotoxicology, Toxicological and environmental chemistry, Environmental Science and Pollution Research, Journal of Environmental Monitoring, Aquaculture international, Limnology and Oceanography, Environmental Science : Process and Impacts).

Valorisation

Ouvrages 

Charbonnier E., Ronceux A., Carpentier A.-S., Soubelet H., Barriuso E., Coordinateurs. Stachowski-Haberkorn Sabine : contributeur de la partie 2 « Effets des pesticides et réduction des impacts sur les organismes et les écosystèmes ». Pesticides : des impacts aux changements de pratiques, 2015, Éditions Quae, 400p.

Arzul G., Quiniou F., Coordinatrices. Hourmant A., Stachowski-Haberkorn S., Durand G., de la Broise D., Turquet J., Contributeurs. Plancton marin et pesticides, quels liens ? 2014, Éditions Quae, 144p.

Articles de rang A

Guesdon S*., Stachowski-Haberkorn S*., Lambert C., Beker B., Brach-Papa C., Auger D., Béchemin C. Impact of hydro-climatic context and freshwater inputs on plankton communities in Charente estuary: effects on phytoplankton dynamics ?. Estuarine Coastal and Shelf Science, soumis. * co-premiers auteurs.

Dupraz V*., Coquillé N*., Ménard D., Sussarellu R., Haugarreau L., Stachowski-Haberkorn S. , 2016. Microalgae sensitivity varies between a diuron-resistant strain and two wild strains when exposed to diuron and irgarol 1051, alone and in mixtures, 2016. Chemosphere 151, 241-252. * co-premiers auteurs.

Ghiglione, J.-F. Martin-Laurent, F., Stachowski-Haberkorn S., Pesce S., Vuilleumier, S., 2014. The coming of age of microbial ecotoxicology: report on the first two meetings in France. Environmental Science and Pollution Research 21, 14241-14245.

Stachowski-Haberkorn, S., Jérôme, M., Khelifi, C., Rincé, M., Burgeot, T., 2013. Multigenerational exposure of the microalga Tetraselmis suecica to diuron leads to spontaneous long-term strain adaptation. Aquatic Toxicology 140-141, 380-388.

de la Broise, D., Stachowski-Haberkorn, S., 2012. Evaluation of the partial renewal of in situ phytoplankton microcosms and application to the impact assessment of bentazon and dimethenamid. Marine Pollution Bulletin 64, 2480-2488.

Stachowski-Haberkorn, S., Beker, B., Marie, D., Haberkorn, H., Quiniou, L., de la Broise, D., 2009. Comparative study of three analysis methods (TTGE, flow cytometry and HPLC) for xenobiotic impact assessment on phytoplankton communities. Ecotoxicology, 18: 364-376.

Stachowski-Haberkorn, S., Beker, B., Marie, D., Haberkorn, H., Coroller, L., de la Broise, D., 2008. Impact of Roundup on the marine microbial community, as shown by an in situ experiment. Aquatic toxicology, 89: 232-241.

Stachowski-Haberkorn, S., Quiniou, F., Nédélec, M., Robert, R., Limon, G., De la Broise, D., 2008. In-situ microcosms, a tool for assessment of pesticide impacts on oyster spat (Crassostrea gigas). Ecotoxicology, 17(4): 235-245.