Les animaux marins pélagiques

Un poisson est appelé pélagique lorsqu’il vit dans les eaux proches de la surface ou entre la surface et le fond. Le hareng , la sardine, l’anchois, le maquereau, le thon… sont des poissons pélagiques.

Les poissons pélagiques ont le dos bleu-vert. Cette coloration les protégerait des oiseaux et prédateurs marins. Leur forme oblongue leur permet de se déplacer très facilement. La plupart des poissons pélagiques sont grégaires, ce qui signifie qu’ils vivent en groupe et nagent en bancs. Un banc est constitué de poissons de même taille. Il peut être formé de plusieurs espèces différentes, chaque individu ayant quasiment la même longueur.

 

Certains poissons pélagiques vivent isolés. En fait, dans leurs premières années les poissons pélagiques se déplacent souvent en groupe. Ils deviennent solitaires lorsqu’ils vieillissent.

Le plancton qui se meut au gré des vagues est pélagique. Les larves de poissons font partie du zooplancton. Certaines espèces sont pélagiques au stade larvaire et deviennent benthiques, c’est-à-dire vivant sur le fond, au stade adulte. C'est le cas de nombreux poissons plats, comme la sole.