L'approche écosystémique

« Encourager l’application d’ici 2010 de l’approche écosystémique » constituait un des engagements(30.d)pris par les nations lors du sommet de Johannesburg en 2002.

Définition de l'approche systémique

L’approche systémique est une méthode pour étudier la complexité. Elle implique l’interdisciplinarité. C’est une approche globale qui privilégie les interactions entre les composantes d’un système. Ces interactions peuvent modifier la nature ou le comportement des différentes composantes du système.

L’approche systémique inclut la connaissance des contraintes exercées par le milieu sur les possibilités d’actions (comportement), d’agencement (structure) et de devenir (évolution) de l’organisation.

 

Pourquoi l'approche écosystémique des pêches ?

Jusqu’ici, les seules préconisations pour permettre aux stocks de poissons de se reconstituer, consistaient à diminuer ou à arrêter la pêche des espèces cibles par le système « des quotas » ou à diminuer l’effort de pêche, notamment par « des plans de sortie de pêche ». Cette approche qui traite les problèmes de façon sectorielle ne prend pas en compte d’autres facteurs comme les prises accessoires souvent rejetées, la destruction des habitats, la pollution, l’aménagement des zones côtières, le changement climatique… Tous ces facteurs influent sur la dynamique des stocks en modifiant l'écosystème et en se combinant à l’impact de la pêche. La pêche ne peut être considérée isolément mais dans un ensemble qui tient compte des interactions qu'elle entretient avec l’environnement et les autres activités humaines.

C’est pourquoi les scientifiques et les gestionnaires ont adopté l’approche écosystémique qui consiste à dépasser les limites des méthodes de gestion traditionnelles des ressources halieutiques. Les scientifiques doivent élargir leur champ d’investigation et passer du cadre « ressources exploitées - pêcheurs » au cadre « écosystème – société ». Ils doivent donc s’ouvrir à d’autres disciplines et l’ensemble des connaissances doit être intégré afin de trouver des compromis entre préservation de la ressource, protection de l’environnement, développement économique et attentes sociales.

Les principes de l’approche écosystémique des pêches ne sont pas nouveaux mais l’expérience pratique de leur application est très limitée. Le grand défi est donc de traduire les objectifs d’orientation en objectifs opérationnels. C’est la raison pour laquelle les réflexions prospectives se multiplient afin d’identifier les axes de recherche qu’il convient de privilégier. Prendre en compte la complexité, l’étudier, la représenter, la modéliser constituent autant d’enjeux pour les recherches actuelles.

Restera ensuite à trouver les modalités de gestion adaptées à cette approche car, s’il est relativement facile de contrôler les prélèvements ou l’effort de pêche, il n’en est pas de même pour de nombreux autres paramètres comme, par exemple, la température de l’eau.

Trois exemples de mise en oeuvre de l'approche écosystémique

L’approche écosystémique est cruciale dans les zones côtières où vivent la plupart des espèces exploitées et où se déploie la majorité de la flotte de pêche, d’où l’importance des programmes de recherche tels que :

 

 

 En savoir plus :

Colloque approche systémique, novembre 2008