Deepfishman

 


 

Quelques pêcheries profondes de l’Atlantique nord-est ont déjà fait l’objet de campagnes d’évaluation mais elles rencontrent des problèmes spécifiques de gestion. Ceux-ci sont dûs d’une part à la longévité des espèces cibles qui rend leur évaluation très difficile, et d’autre part à la localisation de ces pêcheries dans les eaux internationales. L’objectif du projet est de prendre en compte ces spécificités et de développer une série d’options stratégiques pour la gestion de ces pêcheries. Le projet se déroule en deux temps. Il s’agit dans un premier temps d’identifier de nouvelles méthodes d’évaluation, des points de références, des règles de contrôle et des stratégies de gestion pour le court terme, permettant de mieux exploiter les données disponibles. Dans un second temps, il est envisagé de déterminer un cadre qui définira quelles données complémentaires seront nécessaires pour compléter les informations manquantes permettant de répondre au mieux aux demandes de gestion sur le long terme.

Partenaires
  • Ifremer (France)
  • Cefas (UK)
  • University of Iceland (Islande)
  • Institute of Marine Research - IMR (Norvège)
  • Imperial College of London (UK)
  • Azti Tecnalia (Espagne)
  • Ipimar (Portugal)
  • Marine Institute (Irlande)
  • HCMR (Grèce)
  • IEO (Espagne)
  • MRI (Islande)
  • Université de Portsmouth (UK)

 

Durée

3 ans (2009 - 2012)

 

Financement

Le projet financé dans le cadre du 7me PCRD se monte à 3 000 000 €

 

Coordination

L'organisme coordonnateur est Ifremer

Le responsable du projet au sein d'Ifremer est Pascal Lorance (Pascal.Lorance@ifremer.fr)

 

 En savoir plus sur

Deepfishman (en anglais)