Comment évaluer l'état d'un stock ?

Pour pouvoir gérer la pêche, il est important de connaître l’état des stocks. Pour cela les scientifiques étudient d’abord les captures.

L’étude des captures

Dans les criées, des échantillons représentatifs de la production débarquée sont prélevés tous les mois . Ces échantillons sont pesés et mesurés à l'aide d'un ichtyomètre.

 

Les scientifiques sont avant tout intéressés par la composition des captures par classes d’âge. Mais comment connaître l'âge d'un poisson? Par la taille? Oui, mais comme nos enfants, tous les poissons d’une même taille n’ont pas forcément le même âge.

Pour évaluer l'âge d'un poisson les scientifiques utilisent le plus souvent un otolithe, un petit os dans l’oreille interne du poisson. Cette concression porte des stries qui sont des marques de croissance. C’est en comptant les stries que l’on peut déterminer l’âge du poisson. Cette opération est beaucoup trop complexe pour être faite sur tous les poissons débarqués c'est pourquoi pour chaque taille, les scientifiques déterminent l’âge d’une petite partie des captures, puis établissent une clé taille-âge.

 

 Clé taille-âge pour une population de merlus :

 

 

17 cm

18 cm

19 cm

20 cm

21 cm

22 cm

23 cm

24 cm

25 cm

1 an

24

27

19

12

8

4

0

0

0

1 – 2ans

2

6

14

19

19

16

18

18

19

2 – 3ans

0

0

0

0

0

0

2

3

2

Total

26

33

33

31

27

20

20

21

21

 

 Sur le tableau, prenons les poissons de 20 cm : 12 d’entre eux ont 1 an et 19 sont âgés de 2 ans

Avec cette clé de répartition, les scientifiques peuvent estimer la composition en âge de l’ensemble des poissons capturés à partir de leurs tailles, mesures faciles à obtenir. Cette clé est remise à jour tous les ans car pour une même taille la proportion entre les différents âges peut changer. En effet chaque année les conditions environnementales peuvent changer et influer sur la croissance des poissons.

Maintenant que l’on est en mesure d’estimer l’age des poissons on peut faire des statistiques basées sur les classes d’age. Prenons l’exemple les merlus capturés en 2007 :

 

  • 5 millions de merlus de 0 à 1 an
  • 41 millions de merlus de 1 an
  • 33 millions de merlus de 2 ans
  • 14 millions de merlus de 3 ans
  • 7 millions de merlus de 4 ans
  • 4 millions de merlus de 5 ans
  • 5 millions de merlus de 6 ans
  • 3 millions de merlus de 7 ans
  • 5 millions de merlus de 8 ans et plus

 

 

En analysant leur composition en âge, on remarque que les poissons les plus âgés sont les moins nombreux. Ceci s’explique aisément : année après année, les poissons les plus âgés ont été touchés par la mortalité naturelle et par la mortalité par pêche.

Les statistiques montrent donc que la pêche diminue la moyenne d’âge de la population. Toutes les classes d’âge sont touchées par la pêche mais plus la pêche est intense et plus elles sont remplacées par les jeunes générations. Donc plus les captures augmentent, plus la taille et l’âge moyen des poissons capturés diminuent. Les quantités pêchées et la taille des poissons capturés donnent des informations sur l’état du stock.

 

De l’étude des captures à l’étude du stock

Afin de pouvoir estimer le stock de merlus, c'est à dire le nombre de merlus recrutés, il faut procéder par classe d’âge. Analysons les captures de l'année 2007 et des 7 années précédentes en nous focalisant sur la classe d'âge 2000 :

  • en 2000, 41 millions d'individus de moins de 1 an (nés en 2000) ont été capturés - en 2007, 5 millions d'individus de 0 an ont été pêchés
  • en 2001, 65 millions d'individus de 1 an (nés en 2000) ont été capturés - en 2007, 41 millions d'individus de 1 an ont été pêchés
  • en 2002, 23 millions d'individus de 2 ans (nés en 2000) ont été capturés - en 2007, 33 millions d'individus de 2 ans ont été pêchés
  • en 2003, 17 millions d'individus de 3 ans (nés en 2000) ont été capturés - en 2007, 14 millions d'individus de 3 ans  ont été pêchés
  • en 2004, 14 millions d'individus de 4 ans (nés en 2000) ont été capturés - en 2007, 7 millions d'individus de 4 ans ont été pêchés
  • en 2005, 11 millions d'individus de 5 ans (nés en 2000) ont été capturés - en 2007, 4 millions d'individus de 5 ans ont été pêchés
  • en 2006, 9 millions d'individus de 6 ans (nés en 2000) ont été capturés - en 2007, 14 millions d'individus de 6 ans ont été pêchés
  • en 2007, 3 millions d'individus de 7 ans (nés en 2000) ont été capturés 5 millions de 8 ans et plus ont été pêchés

 

 Visualisons ces captures sur le tableau suivant :
 

2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

0

41

 

 

 

 

 

 

5

1

 

65

 

 

 

 

 

41

2

 

 

23

 

 

 

 

33

3

 

 

 

17

 

 

 

14

4

 

 

 

 

14

 

 

7

5

 

 

 

 

 

11

 

4

6

 

 

 

 

 

 

9

5

7

 

 

 

 

 

 

 

3

8 et +

 

 

 

 

 

 

 

5

 

En additionnant les données de la diagonale dans le tableau, on obtient : 183 millions de merlus nés en 2000 morts par pêche au bout de 7 ans. En ajoutant les merlus de la classe 2000 morts naturellement et les survivants, on obtient le nombre de merlus recrutés en 2000.

Que se passe-t-il au cours de ces 7 ans ? :

 En 2000, certains merlus meurent naturellement, d’autres sont capturés et la partie restante constitue les survivants. Ces survivants deviennent les effectifs de l’année 2001.

  • En 2001, certains merlus meurent naturellement, d’autres sont capturés et la partie restante constitue les survivants. Ces survivants deviennent les effectifs de l’année 2002.
  • En 2002, certains merlus meurent naturellement, d’autres sont capturés et la partie restante constitue les survivants. Ces survivants deviennent les effectifs de l’année 2003.
  • et ainsi de suite.

 

 

 

A priori on peut déduire les effectifs les uns des autres mais il faut un point de départ. Le point de départ choisi par les scientifiques est l’année la plus récente. Pour reconstituer l’évolution des effectifs de la classe d’âge 2000, ils commencent donc par la fin et remontent dans le temps : les effectifs des merlus de 7 ans en 2007 correspondent aux survivants de l’année 2006. En ajoutant à ces derniers les captures et les merlus morts naturellement on obtient les effectifs 2006 qui correspondent aux survivants 2005, et ainsi de suite.

Les scientifiques procèdent de la même façon avec toutes les autres classes d’age (… 2001, 2002, 2003, etc) pour estimer le stock global de merlus.

Cette méthode permet aux scientifiques de déterminer pour chaque classe d’âge le nombre de poissons présents dans le stock au début de l’année étudiée et de réactualiser les résultats des années précédentes. Les résultats sont fiables pour les classes d’âges les plus anciennes car elles sont recalculées tous les ans avec les nouvelles données de captures. Ils le sont moins pour les années et les classes d’ages les plus récentes.

Cette méthode permet aussi de calculer la biomasse du stock puisqu’à chaque âge correspond un poids moyen. En ne comptant que les individus ayant atteint l’âge de se reproduire, les scientifiques peuvent déterminer la biomasse des reproducteurs. L’objectif est de comparer les résultats à ceux des années précédentes pour voir comment évolue le stock.

 

 Autres notions de base :

Qu'est ce qu'un stock?

La dynamique d'un stock