Qu'est-ce qu'un stock ?

C’est la partie exploitable de la population d’une espèce dans une zone donnée. Le stock ne comprend ni les œufs, ni les larves, ni les juvéniles n’ayant pas atteint une taille suffisante pour être capturés.

Il peut y avoir plusieurs stocks pour une même espèce : si des sous-groupes d’une même espèce vivent dans des zones différentes et ne se rencontrent jamais, on dit qu'ils appartiennent à des stocks différents. Ainsi les langoustines de mer Celtique et les langoustines du golfe de Gascogne qui n’ont aucun échange sont étudiées séparément. Bien que de la même espèce, on considère qu'elles appartiennent à deux stocks distincts.

 

Un  stock est composé de poissons d’âges différents. Il évolue sans cesse puisque les poissons naissent, grandissent et meurent. Chaque année, une nouvelle classe d’âge entre dans le stock, c’est ce que les scientifiques appellent le recrutement. Ils appellent cohorte, les poissons d’un même stock, nés la même année et qui font donc partie de la même classe d’âge.

Un stock évolue en fonction de la mortalité naturelle bien sur, mais aussi en fonction de la pêche. On considère que la mortalité naturelle est stable, de l'ordre de 10 à 20% selon les espèces et les conditions biologiques. Par contre la mortalité par pêche peut varier beaucoup car l’effort de pêche sur une pêcherie n’est pas toujours le même.

Comme pour toute population, un stock peut être mesuré par le nombre d’individus qui le compose, c’est l’effectif. Les scientifiques prennent également en compte le poids total de la population, c'est la biomasse.

Autres notions de base : 

La dynamique d'un stock

Comment évaluer un stock