Vous êtes dans :
Mots-clés : écosystèmes, marins

Les écosystèmes marins

Qu’est ce qu’un écosystème

Les espèces marines font partie d’écosystèmes marins en tant que systèmes aquatiques composés d’organismes vivants interagissant entre eux et avec leur environnement. La taille des écosystèmes marins est variable. En effet, on pourrait dire que le monde océanique dans sa globalité forme un grand écosystème intégré, au même titre que les petites colonies d’organismes microscopiques dans leur environnement immédiat. Ceci dit, quand on parle de la pêche, on se réfère à des écosystèmes de taille intermédiaire, correspondant à l’importance des ressources ciblées et aux structures sociales qui les gèrent. A l’échelle d’une pêcherie, un écosystème pourrait être un estuaire, une large baie, une zone côtière, une zone économique exclusive …Dans tous les cas il comprend des habitats, des espèces cibles, des espèces associées et dépendantes…

L’impact sur les écosystèmes

Inévitablement les activités de pêche perturbent l’écosystème exploité puisqu’elles impliquent la capture d’espèces cibles. Les espèces non exploitées et les autres organismes appartenant à l’écosystème sont également perturbés au travers de leurs relations prédateurs-proies ou la transmission de maladies. De même l’impact des engins de pêche sur le fond et sur la faune et la flore benthique peut être particulièrement sévère et durable.

Les écosystèmes exploités par la pêche peuvent aussi être vulnérables aux effets d’autres industries, et notamment les industries polluantes, qu’elles soient basées sur la côte ou à l’intérieur des terres. Les industries peuvent polluer directement l’écosystème marin ou induire des dégradations environnementales qui peuvent être durables et irréversibles, avec des effets sensibles sur la production des pêcheries, la qualité des produits de la mer et la qualité de vie des pêcheurs.

Les écosystèmes marins peuvent également être touchés par les événements climatiques et géologiques, tels que les cyclones, les raz de marées, les tremblements de terre, le changement climatique, voire par de simples hausses de température estivales.

NB : l'écosystème est à la "société" ce que l'habitat est à "l'environnement"