Les poissons

Le poisson est un animal vertébré, généralement osseux ou cartilagineux, parfaitement adapté à la vie aquatique grâce à ses branchies et ses nageoires.

Les caractéristiques du poisson

La forme 
Généralement le poisson a un corps fusiforme, morphologie adaptée aux déplacements dans l’eau. Ses yeux sont situés de part et d’autre de la tête, comme par exemple le bar. Mais il existe aussi des poissons plats, dont les yeux sont sur le même côté, comme la sole ou la raie. D'autres encore ont la forme d'un serpent, comme l'anguille ou le congre.
 

Les écailles 
Les poissons osseux sont recouverts d’écailles qui se chevauchent de l’avant vers l’arrière. Les poissons cartilagineux ont une peau rugueuse, appelée « peau de chagrin ». Celle-ci est recouverte de façon discontinue d’écailles enchâssées dans le derme profond.
 

Les nageoires 
Le poisson possède deux paires de nageoires, les pectorales et les ventrales, correspondant aux membres des vertébrés. Elles lui permettent de se stabiliser dans l’eau. Sa nageoire dorsale joue le rôle de la quille d’un bateau. Il utilise sa nageoire caudale pour la propulsion.
 

Les branchies 
Le poisson respire grâce à des branchies. Celles-ci sont continuellement baignées par un courant d’eau qui pénètre dans sa bouche et ressort par les ouies. Des échanges gazeux ont lieu entre l’eau et le sang au travers d’une fine paroi, le sang absorbant l’oxygène de l’eau et rejetant une partie de son gaz carbonique.
 

La bouche 
La bouche du poisson est munie de dents. Dirigées vers l'arrière elles servent à retenir les proies. Certains groupes ont des molaires pour les broyer ou des incisives pour les couper. Certaines espèces ont de très nombreuses dents, jusqu’à 3000 chez les requins. La plupart des poissons n’ont qu’une mâchoire mobile. La lamproie n’a pas de mâchoire mais une bouche en ventouse.
 

(Source : Les poissons de mer des pêches françaises - Jean Claude Quéro - Delachaux et Niestlé)
Les espèces commerciales

Elles peuvent être classées en trois grands groupes :