Les crustacés

Les crustacés sont des animaux dont le corps est recouvert d’une enveloppe dure (la cuticule tégumentaire chitineuse). Leur corps est formé de segments munis chacun d’une paire d’appendices.

 

 

 

Les caractéristiques du crustacé

La cuticule 
C’est l’enveloppe dure des crustacés qui fait office de squelette externe. Secrétée par l’épiderme, elle se caractérise par une teneur élevée en chitine. La chitine s’imprègne de sels calcaires et contient des pigments de couleurs diverses.
 

Les segments 
Les crustacés sont fondamentalement constitués de trois parties segmentées : le céphalon correspondant à la tête, le péréion correspondant au thorax et le pléon correspondant à l’abdomen. Certains groupes sont formés de deux parties : le céphalothorax et l’abdomen.
 

Les appendices 
Chaque segment constituant le corps du crustacé porte une paire d’appendices articulés : les antennules, les antennes, les mandibules, les mâchoires antérieures, les mâchoires postérieures, les pattes-mâchoires, les pinces, les pattes marcheuses, les pléopodes et les uropodes (éventail de la queue). Les crustacés de grande taille ont la faculté de s’amputer volontairement pour échapper à un prédateur en lui abandonnant un appendice. Les appendices perdus sont régénérés lors des mues.
 

Les émissions de sons 
De nombreuses espèces de crustacés (langoustes, crevettes, crabes) peuvent émettre et percevoir des sons de basse fréquence. Ces sons ressemblent à des grincements ou des bruits de crécelles. Le homard produit également des vibrations par la contraction rapide d’un muscle situé près des antennes.
 

(Source : Les poissons de mer des pêches françaises - Jean Claude Quéro - Delachaux et Niestlé)
Les espèces commerciales