Mots-clés : sennes, tournantes, coulissantes

Les sennes tournantes et coulissantes

Les sennes sont des filets rectangulaires utilisés en surface pour encercler des bancs de poissons. Les sennes tournantes peuvent dépasser une longueur d’un kilomètre pour une hauteur de 100 à 200 mètres. Des flotteurs sont fixés sur la partie supérieure tandis que la partie inférieure est lestée. Une coulisse permet le boursage de la partie inférieure du filet.

Le principe de la senne est d’encercler le banc de poissons préalablement détecté au sonar. La mise à l’eau de l’engin est appelée filage. A la fin de l’encerclement et pour éviter la fuite des poissons par le fond, le filet est fermé par le bas au moyen d’un câble spécial appelé coulisse (opération de boursage). La poche fermée ainsi constituée est ensuite réduite progressivement pour pouvoir prélever la capture à l’aide d’une épuisette spéciale appelée salabarde.

Espèces pêchées :
La senne est utilisée pour capturer les poissons pélagiques, notamment les thons et les poissons bleus, comme le maquereau, l’anchois, la sardine…. Elle est d’utilisation courante dans les pêches minotières qui ciblent les petits poissons pélagiques ou les lançons.

Lieux de pêche :
Les senneurs évoluent en mer du Nord, dans le golfe de Gascogne, en Méditerranée et surtout dans les pêcheries de thon tropical. Pour ces dernières, il existe une pratique qui consiste à attirer au préalable les poissons à l’aide d’objets flottants appelés DCP (Dispositifs Concentrateurs de Poissons) .

Animation :
Cliquer sur phase 1, phase 2, phase 3... si vous désirez les voir séparément. Cliquer sur "tout voir" si vous voulez l'ensemble du coup de senne.

Avantages :

  • Les sennes sont en général sélectives, alors que le maillage utilisé est de petite dimension. La sélectivité est due au comportement en banc des espèces pélagiques recherchées, qui sont le plus souvent homogènes.
  • Le poisson est ramené le long du bord. Cette technique permet donc de ramener à bord, avant traitement, un poisson d’excellente qualité.
  • Opérant en surface, les sennes n’ont pas d’impact sur les habitats marins.

Inconvénients :

  • Cette technique ne peut pas être utilisée par mauvais temps, les opérations de halage du filet à bord étant trop compliquées en raison de la quantité très importante de filet utilisée dans les sennes.
  • Elle ne peut être pratiquée que sur les espèces pélagiques.
  • Dans certaines pêcheries les opérations de pêche peuvent être interrompues juste avant que le poisson ne soit ramené à bord, la composition des captures s’avérant décevante. Dans ce cas la mortalité des poissons stressés, voire blessés, peut être élevée. Ce problème, baptisé en anglais « slipping », correspond en fait à une forme de rejet.