Inauguration 2017

DATARMOR : la mer a son supercalculateur !

Mercredi 28 juin, l’Ifremer inaugure le supercalculateur DATARMOR, nouvelle infrastructure de calcul/traitement de données marines. Au premier semestre 2017, DATARMOR figure à la 446ème place du top 500 mondial des supercalculateurs.

Localisée au Centre Ifremer Bretagne, DATARMOR est une infrastructure informatique au service des sciences marines qui remplace le précédent supercalcuteur CAPARMOR. DATARMOR renforce les capacités de stockage, en passant de 0,5 pétaoctet à 7 pétaoctet, et offre une puissance de traitement des données marines 15 fois supérieure. Ainsi, de 27 téraflops avec CAPARMOR, on passe à une puissance de calcul de 426 téraflops.
Ces capacités accrues vont permettre de relever les défis du Big Data qui résultent de l’accroissement du volume et de l’hétérogénéité des données. Elles ouvrent de nouvelles perspectives d’investigation pour les chercheurs : une meilleure synergie entre le traitement et l’interprétation des données va permettre d’extraire des informations nouvelles, et par exemple d’améliorer les modèles de prévision océanique.

Ce projet réunit plusieurs partenaires au sein du Pôle de Calcul Intensif pour la Mer (PCIM) : l'Ifremer, le SHOM, l'IUEM/UBO, le CNRS, l'ENSTA Bretagne, l'Ecole Navale, l'IRD et le Pôle Mer Bretagne Atlantique. Le financement global (investissement) du projet CPER DATARMOR (2016-2020) est de 6,9 M€.
Les financeurs sont l'Union Européenne (fonds FEDER) (à hauteur de 2,2 M€), le ministère de la Recherche (2,1 M€), la région Bretagne (0,95M€), le département du Finistère (0,475M€), Brest Métropole (0,475M€), le SHOM (0,5M€) et l'Ifremer (0,2M€). L'Ifremer assurera l'hébergement technique de la machine et les coûts de fonctionnement inhérents (administration technique, maintenance, énergie...)