Nymphea

Calculateur principal

Il se compose d'un « cluster » (grappe) de 11 nœuds HP/COMPAQ ES45, quadri-processeurs, connectés par « switch » Quadrics. Les processeurs sont des processeurs Alpha EV68 cadencés à 1,25GHz. Sa mémoire globale est de 136 GigaOctets.

 

Environnement logiciel

Le système d’exploitation est le système UNIX développé par la société COMPAQ et nommé Tru64 UNIX dans sa version adaptée aux machines en cluster appelée Trucluster. Son rôle est de présenter à l’utilisateur les neuf nœuds de calcul comme une seule machine virtuelle.

Le progiciel LSF de la société Platform Computing est utilisé pour la soumission de travaux en mode « batch » sur la machine. Ce mode consiste à lancer sur la machine des programmes se déroulant automatiquement, sans interaction possible avec l’utilisateur et simultanément, grâce à l’organisation de files de travaux s’exécutant en parallèle. L’ensemble d’un programme doit donc être autonome, les données d’entrée et de sortie doivent toutes être en fichiers. L’intérêt du batch réside dans l’usage optimal des ressources, y compris en dehors des heures de présence des gestionnaires de la machine. Le progiciel LSF permet de gérer les files d’attentes et les priorités en utilisant au mieux les ressources disponibles.

D’autres logiciels de base sont installés. : les principaux sont Totalview, de l’éditeur Etnus, utilisé pour la mise au point des logiciels, et Vampir, de l’éditeur Pallas, outil d’optimisation de performances de programmes parallélisés, c’est-à-dire dont des parties peuvent s’exécuter en parallèle, sur des processeurs différents.

Enfin la machine est dotée d’un environnement de bibliothèques de programmes mathématiques et graphiques propres à faciliter le développement des codes scientifiques