CAPARMOR III

Calculateur principal 2011-2017, CAPARMOR III

La machine est un Altix ICE 8200 EX de SGI. Il se compose d'un « cluster » de 294 nœuds de calcul (répartis en cinq racks). 256 noeuds de calcul contiennent 2 processeurs "Intel Xeon X5560 quad core 2.8 GHz". 38 noeuds de calcul contiennent 2 processeurs "Intel Xeon X5677 quad core 3.46 GHz".Ce qui veut dire 2352 cœurs de calcul pour une puissance théorique de 27 Tera Flops. Les nœuds sont interconnectés par un réseau 4xDDR et 4xQDR Infiniband.
Tous les nœuds de calcul disposent de 24 Go de mémoire, ce qui fait une mémoire globale de 7 To.

L'espace disque est sur un serveur NAS et comporte 90 To en RAID 6 et sur un serveur Lustre qui comporte 180 To. Il y a 1 nœud de login qui est dédié à l'utilisateur pour la compilation des codes et la soumission des jobs.

Le Système d’exploitation est Linux de SuSE (Novel Linux Enterprise Server 11 SP1).

Environnement logiciel

Le progiciel PBS Pro de la société Altair est utilisé pour la soumission de travaux en mode « batch » sur la machine. Ce mode consiste à lancer sur la machine des programmes se déroulant automatiquement, sans interaction possible avec l’utilisateur et simultanément, grâce à l’organisation de files de travaux s’exécutant en parallèle. L’ensemble d’un programme doit donc être autonome, les données d’entrée et de sortie doivent toutes être en fichiers. L’intérêt du batch réside dans l’usage optimal des ressources, y compris en dehors des heures de présence des gestionnaires de la machine. Le progiciel PBS Pro permet de gérer les files d’attentes et les priorités en utilisant au mieux les ressources disponibles.
Les compilateures intel, PGI et Gnu sont installés sur la machine. Pour la mise au point des logiciels, il y a plusieurs logiciels (Totalview, Vtune, DDT, traceanalyser …) qui sont installés sur la machine, pour optimisation des performances des programmes parallélisés, c’est-à-dire dont que des parties peuvent s’exécuter en parallèle sur des processeurs différents.
Enfin la machine est dotée d’un environnement de bibliothèques de programmes mathématiques et graphiques propres à faciliter le développement des codes scientifiques.