Présentation

Les microalgues constituent une source indispensable de nourriture en aquaculture et sont une source potentielle de molécules originales, qu'elles soient d'origine naturelle ou produites par expression recombinante.

La physiologie des microalgues est cependant assez peu connue et la compréhension des mécanismes propres à ce groupe très divers est un élément clé de leur valorisation. En effet, la connaissance des grandes voies métaboliques et des modifications qu’entraînent des variations du milieu, tant au niveau de la cellule que de la population globale, fournit des moyens d’infléchir, de contrôler et d'optimiser le développement des cultures en fonction des objectifs poursuivis.

Le laboratoire est constitué de deux équipes:

L’équipe "Ecophysiologie" étudie les relations entre les microalgues et leur environnement et leurs répercussions sur la croissance et la composition biochimique des microalgues marines. Grâce à des outils expérimentaux originaux, développés en interne, l’influence des facteurs abiotiques (lumière, nutrition minérale, température, pH) peut être caractérisée pour chaque espèce. Les relations entre les microalgues et leur environnement microbiologique constituent un deuxième champ d’investigation.

Par des approches moléculaires et biochimique, l’équipe "Algues et Génomes" étudie chez des microalgues les métabolismes inhérents de conditions physiologiques déterminées. Des outils de génomique fonctionnelle sont mis en œuvre pour identifier et caractériser des gènes et voies métaboliques d’intérêt pouvant révéler un potentiel biotechnologique. Par ailleurs, des approches de génie génétique sont développées pour mener des études fonctionnelles par génétique inverse et pour utiliser le potentiel des microalgues en tant qu’usines cellulaires.