Microalgues aquacoles

Le laboratoire est impliqué dans l’amélioration des productions phytoplanctoniques dans les écloseries de mollusques bivalves. Ces travaux ont pour objectif d’accompagner et de soutenir le développement actuel des écloseries françaises confrontées aux irrégularités de captage de naissain naturel et à l'arrivée sur le marché de produits nouveaux telles que les huîtres issues de la sélection génétique.

Dans ce contexte, deux démarches complémentaires sont mises en œuvre :

  •  la technique de culture de phytoplancton en continu.

Elle présente de sérieux atouts, tout particulièrement en ce qui concerne la stabilisation quantitative et qualitative des populations algales. Sa mise au point et les améliorations futures demandent d’approfondir les connaissances sur la physiologie des microalgues. Les études effectuées au laboratoire portent ainsi sur la consommation des éléments minéraux et la composition biochimique des microalgues en fonction des conditions de culture imposées. L’impact des facteurs du milieu tels que la lumière, le pH et la température sur le développement des cultures est également étudié.

 

  • un outil de production de microalgues, spécifiquement adapté aux besoins des élevages larvaires en écloseries de mollusques.

Ces développements technologiques ont été initiés par la mise au point et la caractérisation d’un photobioréacteur pilote de culture en continu, dans le cadre d’une thèse CIFRE financée par un industriel régional, Jouin Solutions Plastiques. Cette première phase du projet se prolonge actuellement par une action de transfert, elle-même soutenue par une thèse CIFRE pilotée par la société Vendée Naissain, visant à démontrer le potentiel de la technologie dans les écloseries commerciales. L’objectif final est de mettre à la disposition des écloseries commerciales de mollusques françaises, un outil adapté à leurs contraintes d’exploitation, automatisé, robuste et possédant des performances élevées en production.