Applications

L’océanographie opérationnelle bénéficie à de multiples domaines:

· Pollutions accidentelles : suivi et prévision des dérives de nappes;

· Sécurité maritime et transport maritime (recherche de personnes en mer et prévision de la dérive d’objets, routage);

 

· Prévision météorologique et prévision des événements extrêmes à enjeux de sécurité (intensité et trajectoire des cyclones outre-mer, intensité des événements cévenols en métropole, vagues et marées de tempêtes provoquant des phénomènes de submersion en zone littorale );

· Prévision saisonnière, décennale et projections climatiques;

 

· Couplage vers la modélisation biogéochimique et la gestion des ressources halieutiques;

· Surveillance environnementale tant biologique que sanitaire et la gestion des impacts du changement climatique. Le suivi des aires marines protégées;

· Applications offshore (exploitation pétrolière, routage et pose de câbles sous marins);

· Océanographie militaire (état de mer, courants, propriétés acoustiques de la colonne d’eau et du substrat, propriétés optiques...);

. Anticipation des crises microbiologiques sanitaires et efflorescences algales toxiques ;

· Support aux décisions de politique publique et programmes d’action en matière d’environnement, au niveau international, national, régional et local (e.g. impact de mesures visant à réduire le développement d’algues vertes en zone littorale).

· Support aux activités économiques de la frange littorale (aquaculture, pêche, transport maritime, aménagement offshore, énergies renouvelables en mer, loisirs nautiques, qualité des eaux de baignades ou aquacoles, gestion et aménagement de l’espace littoral).