Synthèses et rapports nationaux

Synthèse et rapport national 2014

Le réseau d’observations conchylicoles RESCO assure, depuis 2009, le suivi de lots sentinelles d'huîtres creuses Crassostrea gigas sur des sites ateliers disposés sur l'ensemble du littoral français. Leur suivi permet d'acquérir des données nationales de croissance et de mortalité, de traduire la dynamique spatio-temporelle des performances d’élevage et ainsi de participer à la compréhension des phénomènes observés.
Pour ce faire, des lots sentinelles d’huîtres correspondant à une même origine et à différents stades d’élevage (naissain, adultes 18 mois et 30 mois) sont déployés simultanément sur 12 sites ateliers représentant les grandes régions conchylicoles du littoral français.
En parallèle des suivis de croissance et de mortalité, des données associées à la présence d’agents infectieux dans ces huîtres, ainsi que des variables environnementales (température,
salinité) sont acquises.

Synthèse et rapport national 2012

Le réseau d’observations conchylicoles RESCO assure, depuis 2009, le suivi de lots sentinelles d'huîtres creuses Crassostrea gigas sur des sites ateliers disposés sur l'ensemble du littoral français. Leur suivi permet d'acquérir des données nationales de croissance et de mortalité, de traduire la dynamique spatio-temporelle des performances d’élevage et ainsi de participer à la compréhension des phénomènes observés.
Pour ce faire, des lots sentinelles d’huîtres correspondant à différentes origines (captage ou écloserie, diploïdes ou triploïdes) et à différents stades d’élevage (naissain ou adultes 18 mois) sont déployés simultanément sur 13 sites ateliers représentant les grandes régions conchylicoles du littoral français.
En parallèle des suivis de croissance et de mortalité, des données associées à la présence d’agents infectieux dans ces huîtres, ainsi que des variables environnementales (température,
salinité, flores sur certains sites) sont acquises.

Synthèse et rapport national 2010

L'Ifremer met en œuvre depuis 2009 un Observatoire conchylicole dont l'objectif est de caractériser, sur un plan national, la dynamique spatio-temporelle des performances de l'huître creuse "Crassostrea gigas", et en particulier du phénomène de surmortalités touchant le naissain de cette espèce, tout en offrant la possibilité de détecter rapidement les évolutions survenant dans le comportement du cheptel en élevage.

Synthèse et rapport national 2013

Le réseau d’observations conchylicoles RESCO assure, depuis 2009, le suivi de lots sentinelles d'huîtres creuses Crassostrea gigas sur des sites ateliers disposés sur l'ensemble du littoral français. Leur suivi permet d'acquérir des données nationales de croissance et de mortalité, de traduire la dynamique spatio-temporelle des performances d’élevage et ainsi de participer à la compréhension des phénomènes observés.
Pour ce faire, des lots sentinelles d’huîtres correspondant à différentes origines (captage ou écloserie, diploïdes ou triploïdes) et à différents stades d’élevage (naissain ou adultes 18 mois) sont déployés simultanément sur 13 sites ateliers représentant les grandes régions conchylicoles du littoral français.
En parallèle des suivis de croissance et de mortalité, des données associées à la présence d’agents infectieux dans ces huîtres, ainsi que des variables environnementales (température,
salinité, flores sur certains sites) sont acquises.

Synthèse et rapport national 2011

Face à l’évolution constante du phénomène de mortalité affectant les huîtres creuses sur l'ensemble des bassins ostréicoles français, il est apparu indispensable de pouvoir disposer de séries temporelles relatives à la survie et à la croissance des huîtres en élevage dans les divers environnements conchylicoles.
Pour cela, l’Ifremer met en œuvre, depuis 2009, un réseau (Observatoire Conchylicole) dont l’objectif est d'observer et de caractériser sur un plan national la dynamique spatio-temporelle des performances conchylicoles de lots d’huîtres sentinelles, et en particulier de la survie dans le contexte de la crise ostréicole actuelle.

Synthèse et rapport national 2009

L'observatoire conchylicole a été mis en place en 2009 dans le but d'avoir une représentation nationale de l'évolution spatio-temporelle de la crise des surmortalités de naissain de Crassostrea gigas qui a touché l'ensemble des bassins ostréicoles français.
La mise en œuvre cet l'observatoire s'appuie sur des sites-ateliers répartis dans les principaux bassins producteurs d’huîtres creuses sur les côtes de l'Atlantique, de la Manche et de la Méditerranée. L'observatoire conchylicole a ainsi réalisé, sur 13 sites ateliers, le suivi de lots sentinelles d'huîtres creuses Crassostrea gigas caractéristiques de la production française. Ces lots sentinelles constituent un échantillon de chacune des populations utilisées. Cependant, la variabilité importante existant à l'intérieur de chacune de ces populations ne permet pas d'attribuer telle ou telle propriété à une quelconque origine de cheptel, au vu des performances des lots sentinelles utilisés dans l'observatoire.