L'OET et le Nautilus

Le Nautilus est le navire de recherche de Ocean Exploration Trust (OET, présidé par le célèbre explorateur Bob Ballard). Il est principalement dédié à des opérations d’exploration sous-marine, et utilise essentiellement des moyens d’observation visuelle (mise en œuvre de ROV) avec un gros effort de communication (il est équipé d’un système de Téléprésence et profite de l’infrastructure correspondante à l’Université de Rhode Island).

Dans le cadre d’une opération de jouvence du navire prévue en 2012-2013, la décision a été prise d’équiper ce navire de moyens d’investigation sonar le rendant apte à effectuer des missions scientifiques classiques d’océanographie. Le choix s’est porté sur un sondeur multifaisceau Kongsberg EM302 (30 kHz, 1°x1°) et un sondeur de sédiments Knudsen Chirp 3260 (3.5 & 15 kHz). L’équipe NSE s’est vu proposer de mener le suivi de l’installation, les essais en mer et l’évaluation de systèmes sonars embarqués.

La campagne principale d’évaluation des sondeurs a eu lieu au départ de Toulon, du 22 au 26 juin. L’idée était que, à des fins comparatives, les essais du Nautilus puissent avoir lieu sur les zones autour de Toulon régulièrement utilisées par le SHOM et l’Ifremer pour leurs propres opérations d’étalonnage de sondeurs.

Les travaux prévus se sont déroulés sans rencontrer de difficultés particulières. Le sondeur multifaisceau atteint les performances standard de l’OHI (Ordre 2 en grands fonds et Ordre 1 en petits fonds) sur toute sa fauchée utile. Le SBP Knudsen a fait l’objet d’une évaluation détaillée de la part d’Anne Pacault et s’est avéré bien meilleur que le système qui avait été installé sur le Falkor.

L’équipe Ifremer était composée de Xavier Lurton, Henri Floc’h, Jean-Marie Augustin et Anne Pacault, complétée par nos collègues de l’UNH Jonathan Beaudoin et Paul Johnson, sous la coordination de Nicole Raineault (Université de Rhode Island).