La mise en place d'un sondeur multifaisceau EM 2040

En 2010 et pour répondre au besoin croissant de cartographier le plateau continental, la décision de remplacer le sondeur multifaisceau EM1000 de la Thalia, en bout de souffle, a été prise. L'appel d'offre a été lancé en 2011 et l'EM2040 de la société Kongsberg a été retenu.

L’EM2040 fonctionne dans la gamme de fréquence 200, 300 et 400 kHz pour une profondeur maximale de 200 m et une fauchée maximale de 200 m. Le modèle retenu possède une configuration dual, le système étant composé d’une antenne d’émission et de deux antennes de réceptions montées sur des équerres à 40° de part et d’autre de l’antenne d’émission. Cette configuration permet d’augmenter la couverture du sondeur. Le poste Operator Unit et les coffrets Processing Units sont installés dans le conteneur BASSOP.

Le sondeur a été installé sur le navire au cours de l’arrêt technique de mi janvier au 20 février 2012 à Lorient. Les antennes ont été intégrées dans un carénage spécifique en lieu et place du carénage de l’EM1000. Le démontage de l’ancien carénage, l’ajustement et le positionnement du nouveau carénage, la préparation des passages de câbles, la peinture du carénage, le montage des équerres et le montage des bases ont nécessité dix jours de travaux. Par ailleurs, le câblage bord a été ajusté pour pouvoir connecter correctement les différents capteurs auxiliaires au sondeur.

En complément de cette installation, un sondeur EK60 120kHz split beam a été intégré dans le carénage EM2040.

Des mesures de géométrie ont été réalisées tout au long de l’installation pour positionner l’ensemble des capteurs du navire par rapport au marbre de référence.