L’up grade du sondeur multifaisceaux EM 300

Le sondeur multifaisceau EM300, installé en 1999 sur Le Suroît, permet de cartographier les fonds de 100 à 2000 m. La mise en service récente de sondeurs très performants sur d'autres navires de l'Ifremer (Pourquoi pas?, L'Atalante), ainsi que l'évolution des demandes des utilisateurs (meilleure qualité bathymétrique, visualisation des échos en pleine eau) imposaient que ce système soit remis à niveau. L'objectif du projet était de faire évoluer le sondeur vers une version modernisée EM302, ce qui a nécessité le remplacement de l'électronique d'émission et de traitement, du poste opérateur et des logiciels de traitement temps réel. Des fonctionnalités nouvelles très intéressantes telles que l’utilisation de signaux modulés, l’augmentation du nombre de faisceaux, l’acquisition sur deux fauchées simultanées, l’affichage et l’enregistrement des données acquises dans la colonne d'eau se sont trouvés de ce fait disponibles. Cette modernisation a été réalisée en octobre 2009 à Toulon et les essais en mer ont été suivis d’une mise en œuvre opérationnelle du sondeur sur la campagne Marmesonet pour les détections des panaches de gaz en mer de Marmara en novembre 2009.