L'écosystème hydrothermal le plus profond des océans menacé par une cheminée ?

La revue "Journal of the Marine Biological Association of the United Kingdom" publie cette semaine un article sur les résultats des recherches effectuées par Marie-Claire Fabri, chercheur au centre Ifremer de La Seyne-sur-mer et spécialiste des écosystèmes profonds, suite à la campagne Serpentine.

Menée en 2007 à bord du navire océanographique Pourquoi pas ?, cette campagne avait permis pour la première fois de plonger sur le site hydrothermal le plus profond actuellement connu, Ashadze, situé à 4080 m de profondeur sur la ride médio-Atlantique (N12°58). Mais, surprise en le découvrant, les scientifiques constatent que l'écosystème qui vit dans cet environnement est en déclin… L'augmentation brutale du flux de gaz dans l'une des cheminées hydrothermales du site en serait à l'origine...

Lire le communiqué de presse :

application/pdf Ashadze