bienvenue en Méditerranée

L'essentiel de l'Ifremer en Méditerranée

Acteur majeur dans les thématiques scientifiques et technologiques marines qui en font un référent européen, voire mondial, l'Ifremer est implanté sur la façade méditerranéenne à La Seyne-sur-Mer, Sète, Palavas-les-Flots et Bastia. Il est un des partenaires principaux du Pôle de compétitivité à vocation mondiale Mer-Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Chiffres-clés

- 200 salariés Ifremer sur le littoral méditerranéen
- 4 implantations en Méditerranée : Sète, Palavas-les-Flots, La Seyne-sur-Mer et Bastia
- 2000 km de côtes françaises en Méditerranée, sur 46 000 km de pourtour méditerranéen
- Un quai de 300 m pour l'accostage des navires océanographiques à La Seyne-sur-Mer
- Un sous-marin habite (Nautile), un engin téléopéré (Victor 6000), deux engins autonomes (AsterX et IdefX)
- 4000 m2 de halls techniques pour l'expérimentation en aquaculture à Palavas.

5 programmes de recherche nationaux

> Dynamique, bio-géochimie de l’océan et climat
> Dynamique, évaluation et surveillance des écosystèmes côtiers
> Aquaculture durable
> Océan et santé
> Outils pour le diagnostic et la préservation des mers côtières

Partenaires de recherche hébergés

La Seyne-sur-Mer accueille l'Institut national des sciences de l'Univers (INSU CNRS), le Centre de documentation, de recherche et d'expérimentations sur les pollutions accidentelles des eaux (Cedre), l'Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN), le Centre d'Océanologie de Marseille (COM CNRS) et l'armateur Genavir.
Sète accueille plusieurs unités de l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD).