Présentation générale

MARS (Model for Applications at Regional Scales) est un modèle communautaire développé et diffusé par l’équipe DYNECO/PHYSED (laboratoire de PHYsique et SEDimentologie du département DYNamiques de l’Environnement COtier, http://wwz.ifremer.fr/dyneco/Equipes/Physed). Ce code est dédié à la modélisation océanographique côtière des échelles régionales jusqu’aux échelles littorales (quelques centaines voire dizaines de mètres) et intègre une forte composante environnementale (sédimentologie et biogéochimie).

Dans le cadre des projets menés à l’Ifremer, MARS est principalement appliqué à la modélisation régionale des façades maritimes métropolitaines et à des configurations côtières dédiées à l’étude d’environnements et d'écosystèmes d’intérêt économique ou patrimonial. Il est aussi utilisé par d'autres organismes de recherche dans le cadre de leurs thématiques propres, par exemple l’hydrodynamique et la morphodynamique littorales (e.g. BRGM pour l'étude des risques naturels : surcote, inondations, UMR EPOC de l'université de Bordeaux), l’hydrodynamique lagonaire (Nouméa, Tuamotu) et lagunaire (Terminos et Cienfuegos, applications IRD), l’hydrodynamique estuarienne et l'application au transport des sédiments fins (GIP Seine Aval, UMR EPOC de l'université de Bordeaux, Université de Buenos Aires, Université de Montevideo)… Enfin, le code MARS est exploité par plusieurs sociétés privées pour réaliser des études d’impact à destination des collectivités locales et par le système d’océanographie côtière opérationnelle PREVIMER (PREvision de la MER, http://www.previmer.org) qui fournit quotidiennement des prévisions hydrodynamiques et environnementales.

MARS est adapté aux applications côtières, gère les bancs découvrants et permet, grâce à un schéma semi-implicite, de réaliser des simulations longues (plusieurs années) avec un pas de temps important (10-100 s) malgré une résolution spatiale élevée (centaines de mètres et moins).