Dernières actualités Ifremer

Poissons juvéniles

Quelques exemples

Si l’estimation de l’âge des adultes est réalisée avec une périodicité annuelle, les otolithes de juvéniles de poissons montrent des accroissements journaliers appelés micro-incréments de croissance.

Les otolithes de juvéniles sont utilisés pour connaître certains trais de vie du poisson comme le recrutement, la métamorphose, la date d’éclosion… Disposant d’un âge avec une précision journalière, des études peuvent être réalisées pour comprendre l’impact de facteurs environnementaux ou anthropiques sur la croissance de jeunes individus. De plus, il est possible de valider le premier anneau de croissance observé chez les adultes.

Les otolithes de juvéniles permettent de connaître beaucoup d’informations sur le poisson mais ils demandent des préparations très fines et précises de façon à observer tous les accroissements journaliers depuis le centre de l’otolithe appelé Nucleus jusqu’à son bord.

La technique utilisée habituellement pour préparer l’otolithe se décline en plusieurs étapes :

  • Inclusion individuellement dans de la résine,
  • Coupe très fine selon le plan choisi (transversal, sagittal ou frontal),

Tronçonneuse de précision automatisée Brillant 221

  • Montage de la coupe ou de l’otolithe sur une lame de verre. En général, la CristalBond est utilisée car elle possède des caractéristiques thermosensibles permettant de retourner une coupe ou un otolithe après polissage,
  • Polissage sur 1 ou 2 faces de la coupe ou de l’otolithe selon l’espèce de poisson. Ceci peut être réalisé manuellement ou avec une polissage automatique qui permet d’obtenir un polissage uniforme,

Polisseuse ESC 200 GTL

Polisseuse MECAPOL P230

  • Observer la préparation entre 2 polissages jusqu’à obtenir une qualité optimum du nucleus au bord de l’otolithe,
  • Réalisation d’une image mosaïque de la préparation à partir d’un microscope motorisé permettant une qualité optimum avec des grossissements importants.

Poste d’analyses numériques équipé d’un microscope Imager Z2, entièrement motorisé.

Cette technique demande une grande précision et elle est très longue à mettre en œuvre. De plus, l’interprétation des micro-stries de croissance est difficile de part leur nombre élevé et la présence possible de faux anneaux.

Quelques exemples

Bar commun (Dicentrarchus labrax) du golfe du Lion (Méditerranée occidentale)

Dans le cadre d’une thèse sur la caractérisation comportementale de l’adaptation des poissons en élevage, une expérience a été menée sur des larves de bar. Cette dernière visait à comparer le comportement de larves domestiquées (standard industriel provenant de l’Ecloserie Marine de Gravelines) et de larves sauvages capturées au large du Cap d’Agde dans le golfe du Lion en Méditerranée occidentale avant et après application d’un stress standardisé. La réponse de fuite des larves est un comportement essentiel dans la mesure où il constitue un élément clé pour la survie de l’espèce en milieu naturel (capacité à échapper à la prédation). L’expérience permet d'évaluer l'altération des compétences comportementales des larves après leur capture dans le milieu naturel et un séjour plus ou moins long en élevage et également l’impact de la domestication sur le comportement.

La détermination de l’âge des larves sauvages sert aux ajustements nécessaires lors des comparaisons avec les larves domestiquées d’âge connu. A cet effet, un échantillon de 30 larves sauvages et 30 larves domestiquées ont été sacrifiés afin d’en extraire les otolithes. Des otolithes de larves domestiquées ont été utilisés pour calibrer les estimations d’âge puis les otolithes de juvéniles de bars sauvages (31 à 55 mm de longueur totale) ont été analysés.

Otolithe de juvénile de bar sauvage

Merlu (Merluccius merluccius) dans le golfe du Lion (Méditerranée occidentale)

Des problèmes importants d’estimation de l’âge pour le merlu ont été observés depuis quelques années et le programme MerluMed étudie la croissance de cette espèce en Méditerranée occidentale et plus particulièrement dans le golfe du Lion. En 2009, l'estimation de l'âge journalier de 68 juvéniles de merlu (100 à 200 mm de longueur totale) du golfe du Lion a été réalisée en différenciant la phase pélagique (œuf et larve) de la phase démersale (juvénile)

.

Otolithe de juvénile de merlu

Sole commune (Solea solea) dans la baie de Seine (Manche orientale)

Le projet Colmatage a pour but d’étudier les habitats et peuplements benthiques et ichtyologiques dans l’estuaire de la Seine. Un des axes de ce projet est d’observer l’influence des paramètres environnementaux et anthropiques sur les nourriceries de poissons plats dans la baie de Seine. Durant la campagne scientifique Colmatage qui s’est déroulée du 22 au 26 septembre 2008, 106 otolithes de juvéniles de sole commune (65 à 126 mm de longueur totale) ont été prélevés puis analysés au pôle de Sclérochronologie.

Otolithe de juvénile de sole

Plie commune (Pleuronectes platessa) dans la baie de Seine (Manche orientale)

Le projet Colmatage a pour but d’étudier les habitats et peuplements benthiques et ichtyologiques dans l’estuaire de la Seine. Un des axes de ce projet est d’observer l’influence des paramètres environnementaux et anthropiques sur les nourriceries de poissons plats dans la baie de Seine. Durant la campagne scientifique Colmatage qui s’est déroulée du 22 au 26 septembre 2008, 95 otolithes de juvéniles de plie commune (51 à 160 mm de longueur totale) ont été prélevés puis analysés au pôle de Sclérochronologie.

Otolithe de juvénile de plie

En savoir +
  • Panfili, J., Pontual, H. (de)., Troadec, H. & Wright, P.J. (eds.), 2002. Manuel de sclérochronologie des poissons. Coédition Ifremer-IRD, 464p.
  • Stevenson, D.K. & Campana, S.E. (Eds.), 1992. Otolith microstructure examination and analysis. Can. Spec. Publ. Fish. Aquat. Sci. 117: 130p.