Recherche et développement d'engins de pêche

Sélectivité, économie d’énergie et limitation d'impact sur les habitats sont actuellement les maîtres mots dans le domaine de la recherche et développement des engins de pêche. La plupart des projets développés en technologie halieutique par les chercheurs et techniciens de la station de Lorient répondent à ces impératifs.

 

La sélectivité

L’objectif des pêcheurs n’est plus de pêcher plus mais de pêcher mieux en limitant les rejets au maximum. En effet la nouvelle Politique Commune des Pêches prévoit d'interdire les rejets progressivement entre 2015 et 2019. C’est pourquoi les nouvelles techniques de pêche visent à sélectionner les poissons de petites tailles ou les poissons sans valeur commerciale afin de les épargner. Plusieurs dispositifs ont déjà été étudiés pour rendre le chalut plus sélectif : grands maillages, panneaux à mailles carrées, grilles sélectives, nappes séparatrices… Les travaux de recherche à la station de Lorient concernent l'amélioration des chalut mais aussi les techniques dites "alternatives" telles que les nasses à poisson de conceptions et formes diverses.

 

 

Expérimentation en bassin de nasses pliantes

L’économie d’énergie et  la diminution des impacts

La diminution de la ressource et l’augmentation des dépenses, notamment en carburant, mettent à mal la rentabilité des entreprises de pêche. La recherche d’une économie d’énergie en action de pêche est devenue vitale. La piste explorée par les technologistes des pêches de la station de Lorient est celle de l’amélioration du train de pêche des chaluts de fond : optimisation des formes, des maillages, du diamètre du fil à l'aide du logiciel DynamiT, allégement des bourrelets, nouveaux panneaux à très faible impact sur le fond (panneau jumper)…

Les aspects concernant la sécurité et l'ergonomie liées au développement de nouveaux engins sont abordés dans nos projets avec notre partenaire l'Institut Maritime de Prévention (IMP)

En savoir plus sur :

La sélectivité

Les travaux d'Ifremer sur la sélectivité

L’économie d’énergie

L'Institut Maritime de Prévention