Présentation du laboratoire

Le laboratoire « Ressources Halieutiques Aquitaine » (LRHA) est l'un des 2 laboratoires côtiers de l’unité ’Halieutique Gascogne Sud’ (HGS) de l’Ifremer, l'autre étant le laboratoire « Ressources Halieutiques » de la station Ifremer de l’Houmeau (LRHLR). L’unité HGS est rattachée au Département « Ressources Biologiques et Environnement » (RBE).

Le LRHA est implanté à Anglet au sein de l’UFR Sciences et Technique Côte Basque (Université de Pau et Pays de l’Adour. Les activités du laboratoire sont partagées entre un volet « observations », un volet « avis et expertises » et un volet « recherche ».

  1. Le volet « observations » fait partie du projet national ’Système d’Informations Halieutiques‘ et consiste à intégrer des données (déclaratives, d’échantillonnages sous criée ou d’observations à la mer) dans les bases de données de ce système pour la zone comprise entre Hendaye et Capbreton ;
  2. Le volet « avis et d’expertises » est une des missions de l’Institut et vient en appui à la gestion des pêches. Il concerne le niveau local et régional avec des études et des avis sur les pêcheries localisées en Aquitaine (exemples : palourde japonaise et plus récemment oursin commun) et le niveau européen avec une contribution aux évaluations de l’état des ressources halieutiques de l’ouest de l’Europe (sole commune). En parallèle, des travaux sur la dynamique des flottilles régionales et leur gestion sont menés afin de mieux connaître le fonctionnement du système pêche ;
  3. Le volet « recherche » est entrepris selon un continuum observation/recherche/expertise et dans des cadres pluridisciplinaires. Ces recherches spécifiques d’intérêt régional viennent renforcer les connaissances mobilisées lors des missions d'avis et d'expertises.

Site de l’UFR Côte Basque où sont situés les locaux du LRHA.

Collaborations et structuration des activités de recherche

Les collaborations scientifiques développées par le laboratoire concernent principalement :

- d’autres unités ou laboratoires de l’Institut (Lorient, La Rochelle, Nantes, Brest,  Arcachon, Boulogne…) ;

- les Universités de Pau et des Pays de l’Adour, de Bordeaux 1 et de Bretagne Occidentale ;

- des organismes de recherche frontaliers (AZTI-Tecnalia…) ;

- le Muséum National d’Histoire Naturelle (station marine de Concarneau) ;

- des structures techniques et scientifiques (IMA, Laphy, Centre de la Mer de Biarritz…) ;

Des partenariats ont aussi été développés avec les structures professionnelles (CRPMEM Aquitaine, CIDPMEM 64-40 et CDPMEM 33, OP Pêcheurs d'Aquitaine) pour le suivi récurrent des ressources en bivalves par exemple ou encore l'accompagnement d'essais technologiques et l'apport d'éléments pour qualifier la durabilité de certaines pratiques de pêche.

Les collaborations « recherche » pour le sud Aquitaine s’inscrivent essentiellement dans le cadre de la Fédération de Recherche MIlieux et Ressources Aquatiques (FR MIRA). Créée en 2011, la FR MIRA regroupe plusieurs équipes de biologistes/environnementalistes, de chimistes, des ingénieurs en mécanique et des mathématiciens.

Équipes et laboratoires fondateurs de la fédération MIRA

EEM – L’Équipe Environnement et Microbiologie, IPREM, Institut pluridisciplinaire de recherche sur l’environnement et matériaux, UMR 5254 UPPA et CNRS

LCABIE - Laboratoire de Chimie Analytique BIo-inorganique et Environnement, membre de l’IPREM UMR 5254

ECP - Équipe de Chimie-Physique de l'UMR CNRS IPREM

ECOBIOP - Écologie Comportementale et Biologie des Populations de Poissons, UMR UPPA et INRA

NuMeA - Nutrition, Métabolisme, Aquaculture, unité INRA

LRHA - Laboratoire Ressources Halieutiques d’Aquitaine, Ifremer

IVS - Équipe Interaction Vagues Sédiments Structures de l'EA SIAME (Sciences de l'Ingénieur Appliquées à la Mécanique et au génie Électrique)

LMAP - Laboratoire de Mathématiques et de leurs Applications, UMR UPPA et CNRS

 L'objectif de la FR MIRA est de fédérer les compétences sur le thème des pressions anthropiques et de la durabilité des milieux et ressources aquatiques marins et dulcicoles, afin de construire une animation scientifique autour de questions transversales, de jouer le rôle d'incubateur de projets scientifiques. Deux axes et un groupe de travail structurent la fédération :

- AXE 1 : eutrophisation, devenir des contaminants et réponses biologiques ;

- AXE 2 : contribution à la gestion durable des populations naturelles exploitées et des élevages aquacoles ;

- Groupe de travail : moyens et compétences.

Pour plus d'information : http://milieux-aquatiques.univ-pau.fr/live/

Dans ce cadre collaboratif, le LRHA s'est investi sur trois sujets de recherche (cf Activité de Recherche) :

- Interactions population/environnement/exploitation - Application à la population de palourde japonaise du Bassin d'Arcachon ;

- Connaissances sur les pêcheries, les habitats et les communautés associées du Canyon de Capbreton ;

- Connaissances des biocénoses marines de la côte basque rocheuse en vue de leur conservation (modalités d'occupation des habitats par les espèces et les communautés en lien avec le rôle fonctionnel de ces habitats et leurs pressions).

Au delà de son implication au sein de la fédération, le LRHA collabore avec l'UPPA sur des sujets spécifiques, participation aux enseignements (Licences et Master Dynea - Anglet), membre du conseil de perfectionnement du Master Dynea, encadrement de stagiaires, participation aux portes ouvertes et à la Fête de la Science organisées par l'UFR.... http://ufr-sciences-cb.univ-pau.fr/live/

Il développe également des relations avec l'Université de Bordeaux : par exemple dans le cadre de projets communs ou de la participation à l'université d'été organisée par le Labex COTE en 2014.

© Ifremer, Stand Ifremer lors des portes ouvertes de l’UFR le 8 février 2014.