HLIN - dispersion larvaire de l'huitre

Des lâchers de bouées dérivantes ont été fait en Baie du Mont St Michel. Cette opération est menée en collaboration avec le SMEL (Synergie Mer et Littoral) basé à Blainville/Mer - Manche) dans le cadre du projet HLIN qui a pour objectif principal la compréhension du phénomène croissant de colonisation du littoral de l'ouest  Cotentin par l'huitre creuse Crassostrea gigas. Ces lâchers de bouées dérivantes vont nous permettre  d’améliorer nos connaissances sur la courantologie sur la façade ouest de la côte du Cotentin et de mieux comprendre la dispersion larvaire de cette huitre dans ce secteur géographique.

Lâcher du 17/08/2015 (LERN-I-0003 et LERN-I-0004)

2 bouées dérivantes (lern-I-0003 et lern-I-0004) ont été lâchées le 17/08/2015. Elles ont été relevé le 31/08/2015.

Lâcher du 06/08/2015 (LERN-I-0004 et LERN-I-0005)

2 bouées dérivantes (lern-I-0004 et lern-I-0005) ont été lâchées le 06/08/2015. La bouée LERN-I-0004 s'est échouée le 12/08/2015 entre la pointe de la Haye et la pointe de la Garde Guérin (dans l'ouest de Saint Malo). La bouée LERN-I-0005 a été récupérée le 17/08/2015 a 1 milles dans le  sud-ouest de Granville. Son parachute fut largement endommagé durant son  parcours de  plus de 250 milles.

Lâcher du 30/07/2015 (LERN-I-0002 et LERN-I-0004)

2 bouées dérivantes (lern-I-0002 et lern-I-0004) ont été lâchées le 30/07/2015 dans le secteur de la baie du Mont-Saint Michel. La bouée LERN-I-0004 a été récupérée le 02/07/2015, soit après seulement 3 jours de dérive, en raison d'une action extérieur. La bouée LERN-I-0005, après avoir dérivé très prés des côtes bretonnes, a finalement été relevé le 06/08/2015 à 8 milles des côtes de Pirou (Manche).

HLIN 2016 - nouveaux lâchers de bouées dérivantes

L'objectif principal du projet est la compréhension du phénomène croissant de colonisation du littoral de l'ouest  Cotentin par l'huitre creuse Crassostrea gigas. Des lâchers de bouées dérivantes vont nous permettre  d’améliorer nos connaissances sur la courantologie sur la façade ouest de la côte du Cotentin et de mieux comprendre la dispersion larvaire de cette huitre dans ce secteur géographique.